Wall Street attendue sans direction avant une salve d'indicateurs

Wall Street attendue sans direction avant une salve d'indicateurs
Wall Street attendue sans direction avant une salve d'indicateurs
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue hésitante lundi, tandis que les Bourses européennes sont dispersées à mi-séance, attentistes avant une salve de données cette semaine.

Les futures sur indices new-yorkais suggèrent une ouverture de Wall Street mitigée, le Dow Jones, le Standard & Poor's 500 et le Nasdaq n'affichant pas de direction marquée.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,43% à 7.680,72 points vers 11h25 GMT. Le Dax à Francfort s'octroie 0,45%, contre un FTSE à Londres stable.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 se hisse de 0,31%, contre 0,32% pour l'EuroStoxx 50 et 0,35% pour le Stoxx 600.

A lire aussi...Comptage

Les marchés américains consolident après que le S&P 500 a atteint vendredi un record, dépassant les 5.000 points malgré une Réserve fédérale déterminée à maintenir ses taux à des niveaux restrictifs aussi longtemps que nécessaire pour ramener l'inflation à sa cible.

La bonne performance des marchés américains soutient les indices européens.

Les données d'inflation CPI aux Etats-Unis, attendues mardi, seront cruciales pour le scénario des marchés, qui parient sur un "atterrissage en douceur" de l'économie - une inflation qui retomberait à 2% sans faire rebondir le chômage.

Lundi, la gouverneure du Fonds monétaire international, Kristalina Georgieva, a indiqué favoriser un tel scénario pour l'économie mondiale.

Après une semaine pauvre en données macroéconomiques, les nombreux indicateurs attendus les prochains jours pourraient animer les échanges : aux Etats-Unis, les ventes au détail, les prix à la production et l'indicateur de sentiment de l'université du Michigan seront attendus cette semaine.

En zone euro, le PIB au quatrième trimestre, la production industrielle mercredi, et l'inflation française définitive pour janvier vendredi, pourraient modifier les attentes d'assouplissement monétaire des marchés pour 2024.

Les résultats animeront par ailleurs les échanges en Europe, de nombreux groupes de la zone euro devant publier leurs comptes trimestriels dans les prochains jours.

LES VALEURS A SUIVRE A WALL STREET

Diamondback Energy a annoncé lundi le rachat d'Endeavor Energy Resources, le plus grand producteur non coté de pétrole et de gaz du bassin Permien, dans le cadre d'une opération en numéraire et en actions d'environ 26 milliards de dollars, dette comprise.

LES VALEURS A SUIVRE EN EUROPE

Stellantis, qui doit publier ses résultats trimestriels jeudi, prend 0,87% alors que le fabricant de batteries ACC, dont il est actionnaire, a annoncé lundi le bouclage d'un financement majeur pour le développement de ses trois "gigafactories" européennes.

La cotation de Believe est suspendue après que le groupe de musique numérique a annoncé avoir reçu de la part d'un consortium une offre d'achat. L'action était indiquée en hausse de 9,7% avant l'ouverture.

L Catterton a annoncé une offre publique d'achat sur les actions de Tod's en vue de retirer le titre de la cote, ce qui fait progresser le groupe italien de 17,99%.

Saras perd 5,04% après que la famille Moratti a annoncé céder 35% du capital de au groupe de négoce en matières premières Vitol au prix de 1,75 euro par action.

Les groupes de livraison bondissent après une note de Deutsche Bank, qui se dit "plus optimiste" sur le secteur. Just Eat Takeaway.com prend 6,49%, contre 2,09% pour Deliveroo et 5,95% pour Delivery Hero.

TAUX

Les rendements européens sont en légère baisse avant une semaine riche en indicateurs essentiels pour la trajectoire des taux.

Le rendement du Treasury à dix ans perd 2,5 pb à 4,1618%, tandis que le deux ans se replie de 1,8 pb à 4,4696%.

Le rendement du dix ans allemand s'affaiblit de 4,2 pb à 2,338%, celui du taux à deux ans perd 3,3 pb à 2,69%.

CHANGES

Les cambistes sont attentistes et les devises varient peu.

Le dollar est stable face à un panier de devises de référence, l'euro cède 0,13% à 1,0768 dollar, et la livre sterling perd 0,07% à 1,2617 dollar.

PETROLE

Le pétrole recule après avoir affiché un gain hebdomadaire de près de 6%, les marchés digérant les dernières évolutions de la situation au Moyen-Orient.

Le Brent décline de 0,88% à 81,47 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) abandonne 0,77% à 76,25 dollars.

PAS D'INDICATEURS ÉCONOMIQUES MAJEURS CE LUNDI

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Kate Entringer)

Reuters

©2024 Thomson Reuters, all rights reserved. Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.

Plus d'actualités Reuters

Chargement en cours...

Toute l'actualité