Vladimir Poutine dit que la Russie fournira plus de gaz si l'Europe le demande

Vladimir Poutine dit que la Russie fournira plus de gaz si l'Europe le demande
Vladimir Poutine dit que la Russie fournira plus de gaz si l'Europe le demande
Crédit photo © Reuters

par Vladimir Soldatkin et Oksana Kobzeva

MOSCOU (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine a assuré mercredi que la Russie était prête à fournir davantage de gaz à l'Europe si elle en faisait la demande, rejetant catégoriquement l'idée que Moscou limitait les livraisons au continent pour des raisons politiques.

"S'ils nous demandent d'augmenter encore, nous sommes prêts à augmenter encore. Nous augmenterons d'autant que nos partenaires nous le demanderont. Il n'y a pas de refus, aucun", a déclaré Vladimir Poutine lors d'une conférence sur l'énergie à Moscou.

Les prix européens du gaz ont atteint des niveaux record ce mois-ci, mais le Kremlin a nié à plusieurs reprises que la Russie limitait délibérément ses approvisionnements afin de faire pression pour obtenir l'approbation pour le nouveau gazoduc Nord Stream 2, qui traverse la mer Baltique en acheminant du gaz naturel russe vers l'Allemagne.

Le président Poutine a qualifié de "non-sens total" l'accusation selon laquelle Moscou utilisait l'énergie comme une arme politique.

Le porte-parole du Kremlin a déclaré plus tôt dans la journée que la société russe Gazprom fournissait du gaz à l'Europe aux niveaux maximums prévus par les contrats existants et que toute augmentation devrait être négociée avec l'entreprise.

"Rien ne peut être livré au-delà des contrats", a déclaré aux journalistes le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. "Comment ? gratuitement ? C'est une question de négociation avec Gazprom".

Le vice-ministre de l'énergie Pavel Sorokin a dit en outre que la Russie n'avait pas modifié son calendrier d'injection de gaz dans les installations de stockage jusqu'au 1er novembre, ce qui laisse entendre que le pays n'est pas pressé de fournir du gaz supplémentaire à l'Europe sur le marché spot.

(Reportage Gleb Stolyarov, Olesya Astakhova, Katya Golubkova, Vladimir Soldatkin, Oksana Kobzeva et Darya Korsunskaya, rédigé par Mark Trevelyan; version française Diana Mandiá)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !