Vers une hausse des impôts en Grande-Bretagne pour financer le système de santé

Vers une hausse des impôts en Grande-Bretagne pour financer le système de santé
Vers une hausse des impôts en Grande-Bretagne pour financer le système de santé
Crédit photo © Reuters

LONDRES (Reuters) - Le gouvernement britannique envisage une hausse d'impôts pour environ 25 millions de personnes afin de contribuer au financement du système de santé et des services sociaux pour les adultes, rapporte vendredi la presse britannique.

Le financement du National Health Service (NHS), qui fournit des soins de santé gratuits aux Britanniques depuis plus de 70 ans, est un sujet très sensible, les gouvernements successifs ayant évité de s'attaquer au défi de la croissance de ses coûts.

Selon les quotidiens The Telegraph et The Times, le gouvernement de Boris Johnson envisage de relever la taxe d'assurance nationale de 1 à 2 points de pourcentage, en plafonnant en même temps les frais de services sociaux qu'une personne devrait dépenser au cours de sa vie à un montant entre 60.000 et 80.000 livres (entre 69.885 et 93.180 euros).

"Le travail est en cours et je suis sûr que nous connaîtrons les résultats très bientôt", a dit le ministre britannique de la Justice, Robert Buckland, interrogé par Sky News sur ce projet, tout en signalant qu'"aucune décision finale n'a été prise".

Une telle mesure fiscale irait à l'encontre d'une promesse de campagne des conservateurs de Boris Johnson, qui en 2019 s'étaient engagés à ne pas augmenter l'impôt sur le revenu, la TVA ou la contribution à l'assurance nationale.

"Les Britanniques sont suffisamment sensés pour savoir que lorsqu'il s'agit de la question des services sociaux, nous devons trouver un moyen de les financer de manière adéquate", a dit Robert Buckland sur BBC News.

Boris Johnson avait dit disposer d'un "plan clair" pour résoudre la crise des soins de santé après avoir remporté les élections de 2019 avec une large majorité parlementaire, mais ses projets ont été rapidement éclipsés par la crise sanitaire lié au COVID-19.

Une annonce pourrait être faite la semaine prochaine, selon la presse britannique.

Le paquet comprendrait également des fonds supplémentaires pour le système de santé afin de l'aider à réduire les listes d'attente en matière d'accès aux soins, sous tension avec la pandémie de COVID-19.

(Reportage Kylie MacLellan, avec la contribution de Sabahatjahan Contractor et Shubham Kalia à Bangalore; version française Diana Mandiá, édité par Sophie Louet)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !