»
»
»
Consultation

USA: Première hausse des prix de détail en quatre mois

USA: Première hausse des prix de détail en quatre mois
Crédit photo © Reuters

WASHINGTON (Reuters) - Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont augmenté en février pour la première fois en quatre mois mais leur hausse a été modeste, avec un taux d'inflation annuel au plus bas depuis près de deux ans et demi, montrent les données publiées mardi par le département du Travail.

Après trois mois de stabilité, l'indice des prix à la consommation (CPI) a augmenté de 0,2% le mois dernier, porté par une hausse des prix des produits alimentaires, de l'essence et des loyers.

Sur les 12 mois à fin février, sa hausse ressort à 1,5%, la plus faible depuis septembre 2016. En janvier, la hausse de l'indice était de 1,6% en rythme annuel.

Hors produits alimentaires et énergie, deux composantes souvent volatiles, les prix à la consommation ont augmenté de 0,1% le mois dernier, leur plus faible hausse depuis août 2018, après des hausses de 0,2% sur les cinq mois précédents.

Sur un an, l'indice dit "Core CPI" a augmenté de 2,1%, après être ressorti à +2,2% sur les trois mois précédents.

Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un CPI et un Core CPI en hausse de 0,2% en février.

La Réserve fédérale, qui a un objectif d'inflation de 2%, prend comme référence pour sa politique monétaire un autre indice que le CPI, celui des dépenses de consommation personnelles (PCE).

L'indice "core PCE" (hors alimentation et énergie) a augmenté de 1,9% sur un an en décembre comme en novembre. Il avait atteint 2% en mars dernier pour la première fois depuis avril 2012.

Les données de janvier du PCE, retardées par la fermeture partielle des services fédéraux pendant 35 jours en décembre-janvier, seront publiées le 19 mars.

Le détail du CPI de février montre que les prix de l'essence ont rebondi de 1,5% après une chute de 5,5% en janvier; ceux des produits alimentaires ont augmenté de 0,4%, leur plus forte hausse depuis mai 2014, après +0,2%.

Tableau

(Lucia Mutikani, Véronique Tison pour le service français)


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com