USA : Les salariées d'un site de Tesla victimes d'un harcèlement généralisé, dit une plainte

USA : Les salariées d'un site de Tesla victimes d'un harcèlement généralisé, dit une plainte
USA : Les salariées d'un site de Tesla victimes d'un harcèlement généralisé, dit une plainte
Crédit photo © Reuters

par Jonathan Stempel

(Reuters) - Les femmes employées sur le principal site de production de Tesla subissent un harcèlement cauchemardesque et généralisé et les cadres de l'usine ferment les yeux sur le phénomène, affirme une nouvelle plainte examinée par la justice américaine.

Jessica Barraza, l'une d'entre elles, dit ainsi avoir subi des contacts inappropriés de manière quasi quotidienne depuis qu'elle travaille dans l'usine de Fremont, en Californie, où elle effectue des horaires de nuit.

Sur le site depuis trois ans, cette mère de deux enfants agée de 38 ans dit que ses collègues masculins ont pris l'habitude de lui faire des propositions, de fixer sa poitrine, de commenter son physique ou encore de la frôler de manière prétendument accidentelle.

Jessica Barraza dit avoir alerté sa hiérarchie, sans succès.

Contacté par Reuters, Tesla n'a pas immédiatement réagi aux demandes de commentaires.

Ce n'est pas la première fois que l'entreprise dirigée par Elon Musk est visée par des allégations de mauvais traitement. Le 4 octobre, la justice californienne l'a ainsi condamnée à verser 136,9 millions de dollars à Owen Diaz, un ancien salarié qui se disait victime de comportements racistes, une décision contre laquelle Tesla a décidé d'interjeter appel.

(Reportage Jonathan Stempel; version française Nicolas Delame, édité par Jean-Stéphane Brosse)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !