Union européenne : Charles Michel prévient l'Ukraine de la difficulté des discussions sur son adhésion

Union européenne : Charles Michel prévient l'Ukraine de la difficulté des discussions sur son adhésion
Union européenne : Charles Michel prévient l'Ukraine de la difficulté des discussions sur son adhésion
Crédit photo © Reuters

par Tom Balmforth et Olena Harmash

KYIV (Reuters) - Le président du Conseil européen Charles Michel et le président ukrainien Volodimir Zelensky ont prévenu mardi de la difficulté des discussions prévues en sommet européen le mois prochain pour décider de l'ouverture ou non de négociations formelles avec l'Ukraine pour son adhésion à l'Union européenne.

En visite surprise à Kyiv, Charles Michel a déclaré lors d'une conférence de presse au côté de Volodimir Zelensky et de la présidente moldave Maia Sandu, qui espère aussi pouvoir débuter des pourparlers formels avec Bruxelles, qu'il oeuvrerait à surmonter les défis.

Volodimir Zelensky a souligné pour sa part devant les journalistes que pour son pays, "la décision de décembre est une source de motivation, de mobilisation. C'est une décision qui va aider l'Ukraine à croire qu'il y a une justice."

Le dirigeant a aussi prévenu que des divergences au sein de l'UE concernant l'ouverture de négociations formelles d'adhésion avec l'Ukraine pourraient soulever des questions sur d'autres dossiers, comme les aides financières vitales apportées à Kyiv ou les sanctions prises par Bruxelles contre la Russie à la suite de l'offensive lancée en Ukraine en février 2022.

Le sommet européen des 14 et 15 décembre sera "difficile mais je n'ai pas l'intention d'abandonner", a indiqué Charles Michel, ajoutant que le monde avait besoin d'une UE forte pour garantir stabilité et prospérité.

Cette visite de Charles Michel est intervenue alors que l'Ukraine célèbre le dixième anniversaire du soulèvement pro-européen de Maïdan, lors duquel a été renversé le président soutenu par Moscou.

Le président du Conseil européen a salué les progrès "remarquables" de l'Ukraine et déclaré aux journalistes qu'il s'évertuerait à convaincre les Etats membres de l'UE d'ouvrir des négociations formelles d'adhésion avec l'Ukraine et la Moldavie.

Kyiv et Chisinau ont entamé un éventail de réformes dans le but de convaincre les dirigeants de l'UE de leur capacité à répondre aux standards du bloc communautaire, alors que des signaux plutôt pessimistes ont été envoyés aux deux pays en amont du sommet du mois prochain.

Le Parlement ukrainien a donné un premier feu vert à l'adoption de projets de loi anti-corruption afin de suivre des recommandations de Bruxelles en la matière.

L'Ukraine, qui a acquis son indépendance de la Russie en 1991, célèbre les révolutions pro-démocratie et pro-occident de 2004 et 2014, à l'occasion de la Journée de la Dignité.

Volodimir Zelensky s'est adressé à la nation dans une vidéo dans laquelle il a déclaré que les aspirations ukrainiennes à rejoindre l'UE étaient un "rêve romantique" il y a deux décennies, mais qu'elles étaient désormais une "réalité".

Après la révolution de 2014, qualifiée encore mardi par la Russie de coup d'Etat soutenu par l'étranger, les forces russes ont annexé la péninsule de Crimée et soutenu une insurrection dans l'Est ukrainien.

(Reportage Tom Balmforth, Yuliia Dysa, Dan Peleschuk; version française par Zhifan Liu et Jean Terzian, édité par Blandine Hénault et Tangi Salaün)

Reuters

©2023 Thomson Reuters, all rights reserved. Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.

A lire aussi

Chargement en cours...