»
»
»
Consultation

Unilever ne devrait pas rester dans le Footsie, l'action baisse

Unilever ne devrait pas rester dans le Footsie, l'action baisse
Crédit photo © Reuters

LONDRES (Reuters) - Unilever recule en Bourse jeudi après avoir dit qu'il était "extrêmement peu probable" qu'il reste dans l'indice phare FTSE 100 de Londres, le groupe ayant mis fin à sa structure à deux têtes et supprimé son siège social de Londres pour faire de Rotterdam son seul quartier général.

Lors d'une conférence organisée par Deutsche Bank à Londres, Graham Pitkethly, le directeur financier du conglomérat anglo-néerlandais, qui fabrique le savon Dove et les glaces Carte d'Or et Magnum, a dit qu'après avoir été fortement engagé auprès de FTSE Russell, l'action ne devrait plus figurer dans l'indice.

Le titre Unilever, qui fait l'objet d'une double cotation, recule de 3,7% à Londres et de 3,1% à Amsterdam vers 09h05 GMT.

Graham Pitkethly a poursuivi en disant qu'il comprenait bien que ce départ du Footsie aurait des implications négatives pour certains investisseurs britanniques. Mais il a ajouté que cette simplification de la structure était bénéfique pour le groupe et ses actionnaires et qu'il espérait que les investisseurs augmenteraient la pondération de l'indice EuroStoxx à la place.

Le changement devrait être bouclé cette année, a-t-il dit, ajoutant qu'Unilever maintiendrait une cotation forte à Londres.

Unilever a annoncé en mars son intention de supprimer son siège social de Londres et de faire de Rotterdam son seul quartier général, après avoir annoncé l'an dernier un réexamen de sa structure à deux têtes à la suite de son rejet d'une OPA hostile de l'américain Kraft Heinz.

(Martinne Geller, Juliette Rouillon pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com