Une guerre avec la Russie est une possibilité, dit le président ukrainien

Une guerre avec la Russie est une possibilité, dit le président ukrainien
Une guerre avec la Russie est une possibilité, dit le président ukrainien
Crédit photo © Reuters

par Pavel Polityuk

KIEV (Reuters) - Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré vendredi qu'une guerre totale avec la Russie était une possibilité et qu'il souhaitait s'entretenir avec son homologue russe Vladimir Poutine.

Interrogé à l'occasion de la conférence "Yalta European Strategy" sur l'éventualité d'une guerre avec son voisin russe, qui a annexé la péninsule ukrainienne de Crimée en 2014, Volodymyr Zelensky a répondu : "Je pense que c'est possible.".

"C'est la pire chose qui pourrait arriver mais malheureusement, cette possibilité existe", a-t-il ajouté.

Le dirigeant ukrainien a par ailleurs souligné que les relations que le pays entretenait avec les États-Unis s'étaient améliorées, mais a déploré le manque de réponse claire à sa demande de rejoindre l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (Otan).

"L'Ukraine est prête depuis longtemps", a-t-il affirmé, tout en soulignant que le refus d'intégrer son pays affaiblirait l'Otan tout en faisant le jeu de la Russie.

Kiev et Moscou s'accusent mutuellement du réveil des tensions dans l'est de l'Ukraine, théâtre de violents combats entre les forces ukrainiennes et les séparatistes pro-russes.

Volodymyr Zelensky avait proposé en avril dernier à Vladimir Poutine de le rencontrer dans le Donbass pour discuter d'une issue au conflit, en vain.

"Honnêtement, je n'ai pas le temps de penser à lui", a déclaré vendredi le président ukrainien.

"Ce qui m'intéresse le plus, c'est de savoir si nous pouvons nous rencontrer concrètement, pas des déclarations comme il les formule auprès d'autres États", a-t-il commenté.

"Il me semble qu'aujourd'hui (...) (la Russie) ne voit pas l'intérêt de résoudre les problèmes. Mettre un terme à la guerre et résoudre rapidement les problèmes liés au conflit - (elle) n'en veut pas."

(Rédigé par Matthias Williams, version française Juliette Portala, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !