Une attaque des forces du Tigré dans un village éthiopien fait 120 morts

Une attaque des forces du Tigré dans un village éthiopien fait 120 morts
Une attaque des forces du Tigré dans un village éthiopien fait 120 morts
Crédit photo © Reuters

ADDIS-ABEBA (Reuters) - Les forces rebelles de la région dissidente du Tigré ont tué 120 civils en deux jours dans un village situé à dix kilomètres de la ville de Dabat, dans la région éthiopienne d'Amhara, ont déclaré mercredi des représentants officiels locaux à Reuters.

Le massacre s'est déroulé entre le 1er et le 2 septembre, selon Sewnet Wubalem, administrateur local à Dabat, et Chalachew Dagnew, porte-parole de la ville voisine de Gondar.

Un porte-parole des forces tigréennes n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

"Pour l'instant, nous avons retrouvé 120 corps," a déclaré Sewnet Wubalem. "Tous étaient d'innocents fermiers. Mais nous pensons que le bilan pourrait être plus élevé. Il y a des personnes portées disparues."

Le conflit entre l'armée éthiopienne et le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) s'est étendu depuis juillet aux régions voisines d'Amhara et d'Afar ainsi qu'au nord du pays. Celui-ci a fait des milliers de morts et forcé plus de deux millions de personnes à fuir leurs foyers.

(Reportage bureau d'Addis-Abeba, rédigé par Maggie Fick; version française Olivier Cherfan, édité par Jean-Michel Bélot)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !