»
»
»
Consultation

Un proche de Salah Abdeslam relâché de prison

Un proche de Salah Abdeslam relâché de prison

Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Hamza Attou, l'un des deux hommes qui avait exfiltré de France Salah Abdeslam, le principal suspect des attentats de Paris et Saint-Denis le 13 novembre 2015, a été relâché de prison sous certaines conditions, a-t-on appris de source judiciaire.

L'homme, qui était incarcéré en France depuis juin 2016, a obtenu l'autorisation de retourner en Belgique avec pour interdiction de quitter le territoire, précise cette même source.

Il a également "interdiction de s'absenter de son domicile entre certaines heures, interdiction de fréquenter certains lieux, obligation de pointer à la police de son lieu de domicile, obligation de justifier d'une activité, interdiction d'entrer en contact avec un certain nombre d'individus, obligation de soins et interdiction de détenir une arme".

Hamza Attou était venu chercher Salah Abdeslam en région parisienne avec un autre homme, Mohamed Amri, avant de regagner la Belgique. Leur voiture avait été contrôlée à trois reprises sur la route Paris-Bruxelles, la dernière fois vers 09h00 du matin le 14, avant que le nom d'Abdeslam n'apparaisse dans l'enquête.

Les convoyeurs avaient été interpellés dans la journée. Les deux hommes ont reconnu par la suite avoir transporté leur ami, tout en assurant n'avoir aucune connaissance de ses faits et gestes.

Salah Abdeslam, principal suspect encore en vie des attentats qui ont fait 130 morts le 13 novembre, a été arrêté à Bruxelles le 18 mars 2016. Il a été condamné en avril dernier par la justice belge à une peine de 20 ans de réclusion pour son rôle dans une fusillade survenue en 2016 à Bruxelles, lors de sa fuite.

(Caroline Pailliez, édité par Yves Clarisse)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com