Un incendie dans une prison indonésienne surpeuplée fait 41 morts

Un incendie dans une prison indonésienne surpeuplée fait 41 morts
Un incendie dans une prison indonésienne surpeuplée fait 41 morts
Crédit photo © Reuters

par Yuddy Cahya Budiman et Stanley Widianto

TANGERANG, Indonésie (Reuters) - Un incendie a tué 41 détenus dans une prison surpeuplée à Banten en Indonésie, a déclaré mercredi un membre du gouvernement, le sinistre étant imputé par la police à un problème électrique.

L'incendie, le plus meurtrier du pays depuis que 47 personnes ont péri dans la catastrophe d'une usine de feux d'artifice en 2017, s'est déclaré à 1h45, heure locale, dans un quartier de la prison de Tangerang, a déclaré le ministre indonésien de la Justice et des Droits humains, Yasonna Laoly, après s'être rendu sur les lieux.

Rika Aprianti, le porte-parole du département pénitentiaire du ministère, avait indiqué auparavant que 122 personnes étaient détenues dans ce pénitencier pour des infractions liées à la drogue dans un bloc construit pour en contenir 38.

Selon des données du gouvernement, la prison accueille plus de 2.000 détenus, un chiffre bien supérieur à sa capacité de 600 places.

Un porte-parole de la police a indiqué à la chaîne de télévision Metro TV que 73 personnes avaient également subi des blessures légères. "Le soupçon initial est que c'était à cause d'un court-circuit électrique", a-t-il précisé.

Les prisons indonésiennes sont notoirement surpeuplées, ce qui s'explique selon les experts par la législation stricte du pays en matière de drogues, qui met l'accent sur l'incarcération plutôt que sur la réinsertion.

(Reportage Yuddy Cahya Budiman et Stanley Widianto; avec la contribution d'Agustinus Beo Da Costa, Fransiska Nangoy et Johan Purnomo; rédigé par Gayatri Suroyo et Kate Lamb; version française Olivier Sorgho, édité par Jean-Michel Bélot)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !