Un duel Macron-Le Pen privilégié par un sondage Ifop-Fiducial

Un duel Macron-Le Pen privilégié par un sondage Ifop-Fiducial
Un duel Macron-Le Pen privilégié par un sondage Ifop-Fiducial
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Un duel entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron est l'hypothèse privilégiée pour le second tour de l'élection présidentielle en France, qui déboucherait sur une victoire du président sortant, selon sondage Ifop-Fiducial pour Le Figaro et LCI publié dimanche.

D'après cette enquête réalisée à moins de huit mois du scrutin programmé les 10 et 24 avril 2022, le chef de l'État, qui n'a pas encore dit ses intentions quant à un second mandat, oscille entre 24% et 29% des intentions de vote selon les différents schémas envisagés, là où la candidate du Rassemblement national se situe entre 24% et 27%.

Comme en 2017, Emmanuel Macron l'emporterait facilement avec 56% des voix contre 44% pour Marine Le Pen.

Beaucoup d'incertitudes demeurent cependant quant aux différentes candidatures. A droite, le président conservateur des Hauts-de-France Xavier Bertrand est déjà en lice et refuse de participer à la primaire envisagée par Les Républicains (LR).

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse est pour sa part prête à participer à un scrutin interne, de même que le député Eric Ciotti, l'ancien ministre Michel Barnier et le médecin Philippe Juvin.

Autre incertitude : une éventuelle candidature du polémiste Eric Zemmour, à qui l'Ifop prête 7% des intentions de vote dans l'hypothèse où Xavier Bertrand serait le candidat de la droite.

A gauche, le chef de file de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon est déjà candidat, de même que le communiste Fabien Roussel et l'ancien ministre socialiste Arnaud Montebourg, tandis qu'une primaire va départager les écologistes.

La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, potentielle prétendante, est créditée de 7% à 9% des voix.

L'enquête a été menée via internet du 31 août au 2 septembre auprès d'un échantillon de 1.334 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 1.505 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

(Elizabeth Pineau)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !