»
»
»
Consultation

Un Brexit dur causera d'énormes difficultés à des milliers d'entreprises, selon le BDI

Un Brexit dur causera d'énormes difficultés à des milliers d'entreprises, selon le BDI
Crédit photo © Reuters

BERLIN (Reuters) - Un Brexit "dur" (sans accord) provoquerait d'énormes difficultés pour des milliers d'entreprises à travers l'Europe et pour des centaines de milliers de salariés que ce soit en Grande-Bretagne ou dans l'Union européenne, a estimé mardi la fédération allemande de l'industrie, BDI.

A l'en croire, les secteurs de la logistique, de la pharmacie, de l'automobile et de l'aviation seront les plus touchés par un Brexit dur.

Nombre de sociétés se préparent à un Brexit dur et certaines veulent suspendre la production en Grande-Bretagne à partir d'avril, le circuit de livraison ne pouvant plus être sécurisé, a déclaré le directeur général du BDI, Joachim Lang.

Le Brexit doit intervenir le 29 mars 2019 en fin de journée, et il devrait être suivi d'une période de transition de 21 mois, jusqu'en décembre 2020. Une telle période de transition aurait un effet rassurant sur les entreprises aussi bien de l'UE que du Royaume-Uni, a dit Lang.

De son côté, l'institut économique IW, basé à Cologne, a estimé mardi qu'un Brexit dur se solderait par un surcroît de droits de douane de l'ordre de plus de trois milliards d'euros par an pour les entreprises allemandes. IW ajoute que les exportations allemandes vers le Royaume-Uni pourraient chuter de 57%.

Un Brexit dur toucherait particulièrement le secteur de l'automobile, qui emploie 800.000 personnes en Allemagne et constitue le plus important poste à l'exportation, ajoute IW.

(Renee Wagner; Eric Faye pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com