Un an de prison avec sursis pour Karim Benzema dans l'affaire de la sextape

Un an de prison avec sursis pour Karim Benzema dans l'affaire de la sextape
Un an de prison avec sursis pour Karim Benzema dans l'affaire de la sextape
Crédit photo © Reuters

par Layli Foroudi

VERSAILLES (Reuters) - Karim Benzema a été condamné mercredi à un an de prison avec sursis et 75.000 euros d'amende pour complicité de tentative de chantage sur son ex-coéquipier chez les Bleus Mathieu Valbuena dans l'affaire dite de la "sextape".

Le tribunal correctionnel de Versailles (Yvelines), qui a estimé que l'attaquant du Real avait délibérément aidé les auteurs de cette tentative de chantage à l'encontre de Mathieu Valbuena, a prononcé une peine plus lourde que celle requise par le ministère public, qui avait réclamé 10 mois de prison avec sursis et 75.000 euros d'amende.

L'équipe de défense de l'international français a annoncé qu'il ferait appel.

"Clairement c'est un mauvais résultat puisqu'il ne correspond pas à la réalité des faits (...) donc l'appel dans ce cas est totalement incontestable, il y aura une procédure d'appel", a déclaré à la presse l'un de ses avocats, Me Antoine Vey.

"Vous avez entendu le tribunal dire que Monsieur Benzema n'était absolument pas informé des sous-jacents de l'affaire, donc comment, n'étant pas informé des sous-jacents de l'affaire, a-t-il pu être complice de ce projet ?", a-t-il souligné.

Karim Benzema, qui n'a pas assisté aux trois jours de procès le mois dernier en raison de l'agenda sportif du Real, était également absent ce mercredi pour la lecture du délibéré, alors que le club madrilène joue dans la soirée en Moldavie, où il affrontera le Sheriff Tiraspol pour le compte de la 5e journée des phases de poules de la Ligue des champions.

Matthieu Valbuena, qui évolue désormais sous les couleurs de l'Olympiakos recevra de la part de son ancien coéquipier et de ses quatre co-prévenus un dédommagement de 150.000 euros au titre du préjudice moral.

Au titre des frais de défense, il recevra par ailleurs 80.000 euros de la part de Karim Benzema et 1.000 euros de la part de chacun des autres prévenus.

LA SÉLECTION DE BENZEMA PAS COMPROMISE SELON LE GRAËT

Les cerveaux présumés de l'affaire, Axel Angot et Mustapha Zouaoui, ont respectivement été condamnés à deux ans de prison ferme pour l'un, 30 mois de prison et 3.000 euros d'amende.

Un des intermédiaires, Younes Houass, a été condamné à 18 mois de prison avec sursis, et Karim Zenati, ami d'enfance de Karim Benzema, a quant à lui été condamné à 15 mois de prison et 3.000 euros d'amende.

L'attaquant de l'équipe de France et du Real Madrid était accusé d'avoir encouragé Mathieu Valbuena à payer un groupe de maîtres-chanteurs présumés en échange de la non-divulgation d'une vidéo intime du joueur.

Le Real Madrid n'a pas souhaité commenter cette information.

Du côté de la sélection tricolore, le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, a déclaré au début du mois que "Benzema ne sera(it) pas exclu par rapport à une éventuelle sanction judiciaire".

Karim Benzema et Mathieu Valbuena ont perdu leur place en équipe de France à la suite de ce scandale qui a éclaté en 2015. Benzema, qui a aujourd'hui 33 ans, a été rappelé chez les Bleus en mai dernier, à l'occasion de l'Euro.

D'après les conclusions de l'enquête, Mathieu Valbuena a reçu début juin 2015, alors qu'il se trouvait au centre d'entraînement des Bleus à Clairefontaine (Yvelines), un premier appel d'un interlocuteur anonyme menaçant de dévoiler sa vidéo intime et lui conseillant de parvenir à un arrangement et de nommer un intermédiaire.

Les enquêteurs estiment que Karim Benzema a ensuite été recruté par le groupe de maîtres-chanteurs pour convaincre son coéquipier de verser de l'argent.

(Reportage Layli Foroudi, version française Jean-Stéphane Brosse et Myriam Rivet, édité par Jean-Michel Bélot)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !