Ukraine : Berlin a reçu la demande de la Pologne pour les chars Leopard

Ukraine : Berlin a reçu la demande de la Pologne pour les chars Leopard
Ukraine : Berlin a reçu la demande de la Pologne pour les chars Leopard
Crédit photo © Reuters

VARSOVIE (Reuters) - L'Allemagne a reçu la demande officielle formulée par la Pologne pour pouvoir ré-exporter vers l'Ukraine des chars Leopard 2 de fabrication allemande qu'elle détient, a déclaré mardi le ministre polonais de la Défense.

Les autorités ukrainiennes demandent depuis de longs mois à leurs alliés occidentaux de leur fournir des chars de combat modernes pour reprendre les territoires occupés par la Russie dans l'est du pays.

Plusieurs pays, dont la Pologne et la Finlande, se sont dits prêts à transférer des Leopard, plus puissants que les chars russes actuellement engagés sur le terrain, mais ils se sont jusqu'à présent heurtés au veto de Berlin, qui dit craindre de provoquer une escalade militaire.

"Les Allemands ont reçu notre demande", a écrit MariuszBlaszczak sur Twitter, en appelant Berlin à "rejoindre la coalition de pays soutenant l'Ukraine avec des Leopard 2".

Une source gouvernementale allemande a confirmé que la demande polonaise avait bien été transmise.

L'Allemagne a envoyé des messages contradictoires au sujet des Leopard ces derniers jours, certains responsables, comme la ministre des Affaires étrangères Annalena Baerbock dimanche, allant jusqu'à assurer que Berlin ne s'y opposerait pas, avant d'être démentie.

En visite mardi à Berlin, où il s'est entretenu avec le nouveau ministre de la Défense, Boris Pistorius, le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, s'est dit confiant dans le fait qu'une solution serait rapidement trouvée concernant les livraisons de chars à l'Ukraine.

(Reportage d'Alan Charlish et Anna Wlodarczak-Semczuk, avec Christian Kraemer à Berlin ; version française Tangi Salaün, édité par Kate Entringer)

Reuters

©2023 Thomson Reuters, all rights reserved. Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !