Turquie : La police antiterroriste arrête un Russe dans une centrale nucléaire

Turquie : La police antiterroriste arrête un Russe dans une centrale nucléaire
  • 1

(Coquille titre)

ISTANBUL, 13 février (Reuters) - La police antiterroriste turque a arrêté un citoyen russe travaillant dans une centrale nucléaire en construction au cours d'une enquête sur le groupe État islamique (EI), ont déclaré des sources de sécurité mardi.

Le suspect a été surpris en train de travailler sous une fausse identité à la centrale nucléaire d'Akkuyu, construite par le conglomérat russe Rosatom dans la province méditerranéenne de Mersin, ont ajouté les sources.

La police de Mersin a déclaré qu'un tribunal turc avait officiellement arrêté le ressortissant étranger, sans préciser la nationalité du suspect ni donner plus de détails sur l'opération.

A lire aussi...Comptage

Les forces de sécurité turques multiplient leurs opérations contre le groupe État islamique.

La semaine dernière, le ministre de l'Intérieur Ali Yerlikaya a déclaré que la Turquie avait arrêté 147 personnes soupçonnées d'avoir des liens avec l'EI lors d'opérations menées dans 33 provinces.

Le mois dernier, un citoyen turc a été tué par deux tireurs de l'État islamique dans l'église catholique Santa Maria à Istanbul. La police turque a arrêté deux suspects.

(Reportage Daren Butler ; version française Gaëlle Sheehan, édité par Kate Entringer)

Reuters

©2024 Thomson Reuters, all rights reserved. Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers. Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon. "Reuters" and the Reuters Logo are trademarks of Thomson Reuters and its affiliated companies.

Plus d'actualités Reuters

Chargement en cours...

Toute l'actualité