Tunisie : Kaïs Saïed envisage un référendum constitutionnel

Tunisie : Kaïs Saïed envisage un référendum constitutionnel
Tunisie : Kaïs Saïed envisage un référendum constitutionnel
Crédit photo © Reuters

TUNIS (Reuters) - Le président tunisien Kaïs Saïed prévoit de suspendre la Constitution et envisage un référendum sur une réforme du système politique en Tunisie, a déclaré jeudi l'un de ses conseillers à Reuters.

Kaïs Saïed s'est arrogé l'ensemble des pouvoirs exécutifs en juillet en limogeant le gouvernement et en suspendant les travaux du Parlement, une initiative assimilée à un coup d'Etat par ses opposants. Le président n'a toujours pas nommé de nouveau gouvernement ni fourni d'indication précise sur ses intentions à plus long terme.

"Ce système ne peut pas perdurer (...) changer le système signifie changer la Constitution via un référendum, peut-être (...) le référendum requiert des préparatifs logistiques", a dit Walid Hajjem, conseiller du chef de l'Etat.

Tel est le projet présidentiel, qui devrait être présenté officiellement sous peu, a-t-il ajouté, sans préciser la nature des réformes envisagées.

On prête à Kaïs Saïed l'intention de faire évoluer la Tunisie vers un régime plus présidentiel susceptible de limiter le rôle du Parlement.

Après les vastes manifestations ayant entraîné la chute en janvier 2011 de Zine Ben Ali, événement déclencheur des "printemps arabes", la Tunisie s'est efforcée de mettre en place un régime démocratique avec notamment l'adoption d'une nouvelle Constitution en 2014.

Le pays reste néanmoins confronté à de vives tensions politiques sur fond de difficultés économiques.

(Reportage Tarek Amara, rédigé par Angus McDowall, version française Bertrand Boucey)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !