Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Trump interdit d'investir dans les sociétés liées à l'armée chinoise

Trump interdit d'investir dans les sociétés liées à l'armée chinoise
Crédit photo © Reuters

WASHINGTON (Reuters) - L'administration Trump a publié jeudi un décret présidentiel interdisant les investissements américains dans les entreprises considérées par Washington comme possédées ou contrôlées par l'armée chinoise.

Ce décret présidentiel, dont Reuters a le premier fait état avant sa publication, est susceptible d'avoir un impact considérable sur certaines des plus grandes entreprises chinoises comme les groupes télécoms China Telecom Corp et China Mobile ou le fabricant d'équipements de surveillance Hikvision .

Ce texte, dont l'entrée en vigueur doit intervenir le 11 janvier, neuf jours avant l'investiture prévue de Joe Biden, interdit aux fonds d'investissements, aux fonds de pension ainsi qu'à tous les autres investisseurs d'acheter et de vendre des actions de 31 sociétés identifiées comme étant liées à l'Armée populaire de libération (APL).

Dans ce décret, Donald Trump, qui refuse de reconnaître sa défaite face à Joe Biden à l'élection présidentielle américaine, déclare être parvenu à la conclusion que la Chine "exploite de plus en plus des capitaux des Etats-Unis pour financer et permettre le développement et la modernisation de son armée, de ses services de renseignement et de ses autres appareils sécuritaires, ce qui continue de (lui) permettre de menacer directement le territoire des Etats-Unis et les forces des Etats-Unis déployées à l'étranger".

(Humeyra Pamuk, Alexandra Alper et Idrees Ali; version française Nicolas Delame et Bertrand Boucey)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !