Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Trois marins d'un cargo chargé de cocaïne rejugés à Nantes

Trois marins d'un cargo chargé de cocaïne rejugés à Nantes

NANTES (Reuters) - Le procès en appel de trois marins d'un cargo arraisonné par la Marine française au large des îles Canaries en juin 2002, le Winner, a débuté lundi devant une cour d'assises spéciale à Nantes (Loire-Atlantique).

Environ 80 kg de cocaïne avaient été retrouvés à bord du navire, mais celui-ci en transportait au moins deux tonnes, estiment les enquêteurs. La majeure partie de la cargaison aurait été jetée en mer à la vue des militaires français.

Un dispositif de largage avait été prévu, les caisses contenant la cocaïne étant disposées sur des rails graissés et penchés vers l'extérieur du pont.

En première instance, en mai 2005 à Rennes (Ille-et-Vilaine), le capitaine grec du Winner avait été condamné à 20 ans de réclusion et le chef-mécanicien chypriote à 18 années d'emprisonnement. Le troisième appelant, un matelot chilien, avait été condamné à dix ans de réclusion.

Le cuisinier du Winner, qui n'a pas fait appel, avait été condamné en première instance à trois ans de prison. Les sept autres marins avaient été acquittés. La cour d'assises spéciale de Rennes avait estimé qu'ils avaient agi sous la contrainte.

Le procès en appel doit se terminer le 6 juillet.

La cocaïne du Winner, qui battait pavillon cambodgien, provenait d'Amérique du Sud et devait être débarquée à Tenerife, la plus grande des îles de l'archipel espagnol des Canaries. Le cargo avait finalement été dérouté sur la base militaire navale de Brest (Finistère), où il stationne toujours.


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !