Tour de France : L'équipe Bahrain-Victorious visée par une enquête pour dopage

Tour de France : L'équipe Bahrain-Victorious visée par une enquête pour dopage
Crédit photo © Reuters

par Julien Pretot

PAU, Pyrénées-Atlantiques (Reuters) - La police a mené une perquisition mercredi à l'hôtel et dans le bus de l'équipe Bahrain-Victorious après la 17e étape du Tour de France cycliste, dans le cadre d'une enquête préliminaire pour des soupçons de dopage ouverte par le parquet de Marseille.

"Le 3 juillet 2021, une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Marseille (...) des chefs d'acquisition, transport, détention, importation d'une substance ou méthode interdite aux fins d'usage par un sportif sans justification médicale concernant des membres de (Bahrain-Victorious)", a annoncé le parquet de Marseille dans un communiqué.

"Dans le cadre de cette enquête et sur autorisation du juge des libertés et de la détention, des perquisitions ont été réalisées à Lescar (64) dans les chambres de l'hôtel occupées par les membres de cette équipe", a-t-il ajouté.

"A la veille de la 18e étape du Tour de France, l'équipe Bahrain-Victorious a fait l'objet d'une enquête de la police française. L'équipe a été contrôlée par un certain nombre de policiers après son arrivée à l'issue de l'étape 17", a de son côté déclaré la formation cycliste dans un communiqué.

Des perquisitions ont été menées dans plusieurs chambres de coureurs, a également dit Bahrain-Victorious. "Bien qu'ignorante des raisons de cette investigation, l'équipe a également dû fournir tous les fichiers d'entraînement", a-t-elle précisé.

"Après l'étape 17, nous avons reçu la visite de plusieurs policiers. Aucun mandat ne nous a été présenté mais l'équipe s'est pliée aux demandes des policiers", a déclaré le directeur technique de la formation, Vladimir Miholjevic.

Les perquisitions ont été menées par des membres de l'Office Central de Lutte contre les Atteintes à l'Environnement et la Santé Publique (OCLAESP), qui dépend de la gendarmerie nationale, alors que ces suspicions de dopage remontent à l'an dernier, a dit à Reuters une source policière.

Un membre d'une autre équipe résidant dans le même hôtel, qui n'a pas souhaité donner son nom car non autorisé à discuter du sujet, a dit à Reuters que plusieurs dizaines d'agents en civil avaient effectué cette perquisition jusqu'à 02h00 du matin.

Bahrain-Victorious a remporté deux étapes cette année sur le Tour de France grâce au Slovène Matej Mohoric et au Belge Dylan Teuns. L'équipe détient aussi actuellement le maillot à pois du meilleur grimpeur grâce au Néerlandais Wout Poels.

Son meilleur coureur au classement général est l'Espagnol Peio Bilbao, 10e à 12'53" du maillot jaune et tenant du titre, le Slovène Tadej Pogacar.

"Ils ont fouillé toutes mes affaires et je leur ai dit que j'avais rien à cacher. Ils ont fouillé tous mes téléphones, mes messages personnels (...) toutes nos affaires dans les bus, toutes les voitures mais bien sûr ils n'ont rien trouvé parce qu'on n'a rien à cacher", a déclaré Matej Mohoric.

La 18e étape du Tour, longue de 129,76 km, emmène le peloton de Pau à Luz-Ardiden.

(Reportage Julien Prétot; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Bertrand Boucey)


click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !