TikTok dans le collimateur de l'autorité irlandaise des données

TikTok dans le collimateur de l'autorité irlandaise des données
TikTok dans le collimateur de l'autorité irlandaise des données
Crédit photo © Reuters

DUBLIN (Reuters) - L'autorité irlandaise chargée de la protection des données personnelles a annoncé mardi l'ouverture de deux enquêtes sur la plateforme chinoise de partage de vidéos TikTok liées à l'exploitation des données personnelles des mineurs et aux transferts de données vers la Chine.

La commission irlandaise de protection des données (DPC), principale autorité en la matière dans l'Union européenne pour de nombreux géants de l'internet, qui ont établi leur siège en Irlande, peut imposer une amende pouvant aller jusqu'à 4% du chiffre d'affaires global.

TikTok, propriété du chinois ByteDance, a annoncé en août dernier des contrôles plus stricts sur la vie privée des adolescents pour parer aux critiques lui reprochant de ne pas suffisamment protéger les mineurs de contenus inappropriés ou de publicités déguisées.

La DPC a infligé début septembre une amende de 225 millions d'euros à WhatsApp, filiale de Facebook, au terme d'une enquête sur le partage des données des utilisateurs de la messagerie avec d'autres sociétés du groupe.

(Reportage Conor Humphries; version française Jean-Stéphane Brosse)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !