Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Thomson Reuters : Bénéfice meilleur qu'attendu, prévisions confirmées

Thomson Reuters : Bénéfice meilleur qu'attendu, prévisions confirmées
Crédit photo © Reuters

NEW YORK (Reuters) - Thomson Reuters a publié mercredi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes et confirmé ses prévisions pour l'ensemble de 2020 en dépit des incertitudes persistantes sur ses marchés.

Le groupe d'information et de nouvelles, propriétaire de Reuters News, a précisé que le chiffre d'affaires de ses activités dans le domaine du droit, de la fiscalité et des entreprises devrait augmenter sur le trimestre en cours.

"Au vu de nos performances du deuxième trimestre et du premier semestre, nous sommes de plus en plus confiants dans l'évolution de nos activités d'ici la fin de l'année", a déclaré le directeur général du groupe, Steve Hasker, cité dans un communiqué.

Sur le trimestre clos fin juin, Thomson Reuters a vu son chiffre d'affaires reculer de 1% sur un an à 1,405 milliard de dollars (1,185 milliard d'euros) et son bénéfice d'exploitation a diminué de 18% à 365 millions de dollars, contre 447 millions au deuxième trimestre de l'an dernier. Ce dernier montant intégrait des éléments exceptionnels.

Le bénéfice par action ajusté trimestriel ressort à 44 cents, soit six cents au-dessus du consensus de marché établi par Refinitiv; le chiffre d'affaires, lui, est conforme aux attentes.

Pour l'ensemble de l'année, Thomson Reuters prévoit un flux de trésorerie (cash-flow) libre de 1,0 à 1,1 milliard de dollars; le groupe précise que ses trois principales activités devraient voir leur chiffre d'affaires progresser de 3% à 4% au troisième trimestre.

Sur avril-juin, le chiffre d'affaires et le bénéfice ajusté des divisions "Legal Professionals" et "Corporates" ont progressé tandis que la branche "Tax & Accounting Professionals" voyait ses ventes et ses profits reculer, en partie en raison du report de certaines échéances fiscales aux Etats-Unis liées à la pandémie de coronavirus.

Reuters News a vu son chiffre d'affaires organique chuter de 11%, à cause entre autres de l'impact de la crise sanitaire sur ses activités d'organisation d'événements. Les ventes de la branche sont attendues en baisse également au troisième trimestre et sur l'ensemble de l'année.

(Nick Zieminski, version française Marc Angrand, édité par Jean-Stéphane Brosse)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !