»
»
»
Consultation

Tesla atteint un objectif de production, le titre volatil

Tesla atteint un objectif de production, le titre volatil

Crédit photo © Reuters

par Sinéad Carew

NEW YORK (Reuters) - Tesla a connu lundi une séance agitée à Wall Street après avoir atteint un objectif important de production pour sa berline Model 3, ce qui a incité certains investisseurs à prendre leurs bénéfices.

Le titre du constructeur de voitures électriques, sur lequel existe un volume très important de positions de ventes à découvert, perdait 2% à 336,07 dollars à 18h05 GMT après avoir gagné jusqu'à 6,4% dans des volumes nourris.

Le groupe d'Elon Musk a annoncé lundi avoir enfin atteint son objectif de produire 5.000 Model 3 par semaine. Il s'est engagé à porter cette production hebdomadaire à 6.000 véhicules d'ici fin août et il a réaffirmé ses objectifs financiers.

Ces annonces et promesses n'ont toutefois pas soulevé l'enthousiasme des investisseurs, dont l'attention est davantage attirée par les livraisons moins élevées que prévu, par les conséquences financières de l'accélération de la production et par la qualité des véhicules sortant des chaînes de montage.

Colin Langan, analyste d'UBS, fait certes état d'un certain soulagement avec la réalisation de l'objectif de production mais il relève aussi que Tesla n'a livré que 40.740 voitures au deuxième trimestre alors que lui-même en attendait 51.000 et que le consensus était de 49.000.

Il s'interroge aussi sur la capacité du constructeur à continuer à accélérer sa production et à respecter ses objectifs financiers.

"Nous sommes très préoccupés par la qualité et quand on lit les avis sur internet, il y a des problèmes importants de qualité. Ils n'ont toujours pas prouvé qu'ils pouvaient les produire de manière rentable. Les chiffres montrent l'ampleur du défi pour parvenir à un bénéfice durable", dit cet analyste.

Tesla s'attend à un bénéfice net aux troisième et quatrième trimestres mais Colin Langan ne voit pas le constructeur devenir bénéficiaire au troisième trimestre et, s'il l'est au quatrième, l'analyste pense que cela ne pourrait être que provisoire en raison de la baisse probable du prix des voitures en 2019.

Le titre Tesla a bondi de 10% le 6 juin lorsqu'Elon Musk a déclaré que le constructeur était en passe d'atteindre son objectif de 5.000 Model 3 assemblées chaque semaine. Il a continué de grimper durant la majeure partie du mois de juin pour afficher à la clôture de vendredi un gain de 17,8% par rapport au 5 juin.

"Le cours de l'action a déjà intégré la réalisation de l'objectif", pense Colin Langan.

Pour David Kudla, fondateur et directeur général de Mainstay Capital Management, les annonces de lundi ne changent rien à sa recommandation de "shorter" le titre Tesla en pariant sur sa baisse.

"Les efforts pour atteindre ces objectifs qu'il s'impose tout seul soulèvent la question de savoir à quel coût il fabrique ces voitures et dans quelle mesure la qualité en souffre", dit David Kudla.

"Que l'on soit short à 361 dollars ou à 300 dollars, ça ira. Dans un mois seront publiés les résultats du deuxième trimestre et c'est alors que nous verrons les conséquences financières", ajoute-t-il.

A la clôture de vendredi, 34,83 millions d'actions Tesla, soit 27,5% du flottant, étaient en situation de ventes à découvert, selon les calculs d'Ihor Dusaniwsky, directeur exécutif du cabinet d'analyses financières S3 Partners.

(Bertrand Boucey pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com