Taïwan garantira la stabilité régionale, dit la présidente à des sénateurs français

Taïwan garantira la stabilité régionale, dit la présidente à des sénateurs français
Taïwan garantira la stabilité régionale, dit la présidente à des sénateurs français
Crédit photo © Reuters

TAIPEI (Reuters) - Taïwan va continuer de jouer son rôle en tant que membre de la communauté internationale et de contribuer à la stabilité et à la paix dans la région, a déclaré vendredi la présidente Tsai Ing-wen à une délégation de sénateurs français en visite dans l'île sur fond de tensions croissantes avec la Chine.

Cette délégation de quatre sénateurs, conduite par l'ancien ministre de la Défense du gouvernement Jospin Alain Richard, est arrivée à Taïwan mercredi en dépit de la forte opposition de la Chine, qui s'attache à dissuader les visites de représentants étrangers dans l'île, considérée par Pékin comme une province renégate.

Cette visite intervient alors que les tensions militaires entre Taïwan et Pékin ont atteint des sommets ces derniers jours, avec de multiples incursions d'avions chinois dans l'espace aérien taïwanais qui ont suscité l'inquiétude des Etats-Unis et de leurs alliés.

Tsai Ing-wen, qui a reçu les sénateurs français dans son bureau, n'a pas évoqué explicitement ces survols chinois mais a remercié la France de son soutien et de son intérêt pour la situation dans le détroit de Taïwan en dépit des "pressions".

"Les parlementaires français décident en toute indépendance de leurs projets de déplacement et de leurs contacts, en vertu du principe de séparation des pouvoirs", a-t-on déclaré jeudi au ministère des Affaires étrangères.

Le Quai d'Orsay avait déjà publié une telle mise au point en mars dernier, après une mise en garde adressée par l'ambassade de Chine à Paris aux sénateurs du groupe d'échanges et d'études sur Taïwan contre d'éventuelles rencontres avec des représentants officiels taïwanais, lors de ce voyage qui n'était alors qu'en projet.

Plus tard dans la journée de jeudi, la présidente taïwanaise doit aussi s'entretenir avec l'ancien Premier ministre australien Tony Abbott.

L'Australie, comme la France ou de nombreux autres pays, n'entretient pas de relations diplomatiques formelles avec Taïwan.

Face à la pression croissante de Pékin, qui tente d'imposer sa souveraineté, les autorités taïwanaises sont soucieuses de renforcer leurs liens avec d'autres démocraties, afin de maintenir l'indépendance de l'île et de défendre ses libertés et sa démocratie.

"Nous continuerons à remplir nos responsabilités en tant que membre de la communauté internationale pour garantir la paix et la stabilité dans la zone indo-pacifique", a dit la présidente taïwanaise aux sénateurs français.

(Reportage Ben Blanchard ; version française Myriam Rivet, édité par Sophie Louet)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !