Swatch se dit optimiste quant à la reprise du marché chinois en 2023

Swatch se dit optimiste quant à la reprise du marché chinois en 2023
Swatch se dit optimiste quant à la reprise du marché chinois en 2023
Crédit photo © Reuters

par John Revill

ZURICH (Reuters) - L'horloger suisse Swatch a fait état lundi d'un solide début d'année et s'est dit optimiste quant à une reprise du marché en Chine et au retour des touristes chinois à l'étranger.

La croissance des ventes en Chine au cours du mois de janvier a déjà dépassé les niveaux élevés observés à la même période l'an dernier, a indiqué le fabricant de montres haut de gamme Omega, Tissot et Longines ainsi que des montres en plastique éponymes destinées au marché de masse.

"La direction du groupe prévoit une forte croissance des ventes en 2023 dans toutes les régions et sur tous les segments", a dit Swatch, notant que la consommation avait rapidement repris à Hong Kong et Macao ainsi qu'en Chine continentale après la levée des restrictions liées au coronavirus.

"De plus, la levée des restrictions de voyage en Chine va revitaliser les ventes dans les destinations touristiques. La croissance des ventes en janvier en Chine conforte le groupe dans son intention de viser une année record en 2023."

Le titre Swatch prenait 1,6% à 9h21 GMT à la Bourse de Zurich.

Les commentaires de Swatch viennent conforter ceux d'autres acteurs de la mode et du luxe qui ont également fait part de leur optimisme quant à une reprise des dépenses des consommateurs chinois.

Swatch, qui avait déclaré en juillet viser une augmentation à deux chiffres de ses ventes pour 2022, a fait état de ventes en Chine en chute de 700 millions de francs suisses (700,46 millions d'euros) au cours de l'année.

Les ventes globales de l'horloger ont augmenté de 2,5% à 7,499 milliards de francs suisses, tandis que son bénéfice net a atteint 823 millions de francs contre 774 millions de francs un an plus tôt.

Les ventes en dessous des attentes de Swatch ne sont pas une grande surprise compte tenu de la situation en Chine, estime Jon Cox, analyste chez Kepler Cheuvreux.

"Le groupe Swatch est plus exposé à la Chine que n'importe quelle autre société de consommation européenne. Viser une année record implique une croissance des ventes de plus de 23%, ce qui est une annonce assez importante de la part (du directeur général Nick) Hayek."

(Reportage John Revill ; Version française Kate Entringer, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2023 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !