»
»
»
Consultation

Soulagement sur le commerce et bond du pétrole dopent les actions

Soulagement sur le commerce et bond du pétrole dopent les actions
Crédit photo © Reuters

par Marc Angrand

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé sur une hausse marquée mercredi, portées à la fois par le soulagement lié aux toutes dernières décisions de l'administration Trump sur le commerce international et par l'envolée des cours du pétrole.

À Paris, le CAC 40 a fini sur une progression de 0,87% (45,91 points) à 5.327,20 points après avoir perdu jusqu'à 0,66% en matinée.

A Londres, le FTSE 100 a gagné 1,11% et à Francfort, le Dax a progressé de 0,93%. L'indice EuroStoxx 50 a pris 0,84%, le FTSEurofirst 300 0,81% et le Stoxx 600 0,72%.

Ce dernier cédait 0,76% au plus bas du jour après la nouvelle baisse subie par les marchés chinois, plombés par les craintes d'un impact marqué des tensions commerciales sur la conjoncture économique.

C'est le président américain qui est à l'origine du retournement de tendance intervenu en début d'après-midi en Europe: Donald Trump a en effet annoncé avoir opté pour un contrôle accru des projets d'investissement dans les hautes technologies par le Comité des investissements étrangers aux Etats-Unis (CFIUS), une approche défendue par son secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, face à celle, plus offensive et privilégiant les sanctions, prônée par son conseiller Peter Navarro.

"La décision de l'administration Trump a alimenté chez les investisseurs l'espoir qu'une guerre commerciale ouverte puisse être évitée, ce qui a déclenché une vague d'achats", explique David Madden, de CMC Markets UK.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait elle aussi dans le vert, le Dow Jones s'adjugeant 0,62% et le Standard & Poor's 500 0,44% tandis que le Nasdaq Composite prenait 0,08%.

Boeing et Caterpillar, les deux valeurs du Dow les plus sensibles aux tensions commerciales, gagnaient alors respectivement 1,19% et 1,22%. En Europe, Airbus a pris 2,72%.

LE PÉTROLE RETROUVE SES PLUS HAUTS DE L'ANNÉE

Les géants du pétrole Exxon Mobil (+1,50%) et Chevron (+1,74%) profitent quant à eux de la forte hausse des cours du pétrole.

Le prix du baril de brut léger américain gagne en effet 3,42% à 72,94 dollars après avoir atteint 72,96 dollars, son plus haut niveau depuis novembre 2014, après l'annonce d'une baisse près de quatre fois supérieure aux attentes des stocks aux Etats-Unis, la plus marquée depuis septembre 2016.

Le Brent prend 2,35% à 78,10 dollars.

L'indice Stoxx européen du pétrole et du gaz affiche la plus forte progression sectorielle du jour avec un bond de 2,5%. BP a pris 3,36% à Londres, Eni 2,76% à Milan et Total 1,96% à Paris.

LE DOLLAR REGAGNE DU TERRAIN

La plus forte hausse du CAC revient au groupe parapétrolier TechnipFMC avec un bond de 5,41% sur la journée.

Profitant de l'amélioration du sentiment général, le compartiment automobile a quant à lui fini en hausse de 0,18% après avoir cédé jusqu'à 1,15% en séance pour tomber à son plus bas bas niveau depuis septembre.

A la baisse côté actions, Technicolor a chuté de 16,76%, de loin la pire performance du SBF 120; le groupe a confirmé que ses charges de restructuration pourraient dépasser les prévisions initiales cette année.

Sur le marché des changes, le dollar profite lui aussi de la détente sur le front du commerce: le billet vert s'apprécie de 0,49% face à un panier de devises de référence. L'euro est ainsi repassé sous le seuil de 1,16 dollar, assurant un soutien supplémentaire aux marchés actions de la zone euro.

Le regain d'appétit pour le risque se traduit parallèlement par un recul atténué des rendements des emprunts d'Etat, à 0,326% pour le Bund allemand à dix ans contre 0,305% en début de journée, et à 2,85% pour son équivalent américain contre un plus bas du jour sous 2,84%.

(Édité par Juliette Rouillon)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com