Soudan : Quatorze morts, des blessés par dizaines lors de manifestations

Soudan : Quatorze morts, des blessés par dizaines lors de manifestations
Soudan : Quatorze morts, des blessés par dizaines lors de manifestations
Crédit photo © Reuters

par Khalid Abdelaziz

KHARTOUM (Reuters) - Au moins 14 personnes ont été tuées et plusieurs dizaines d'autres blessées par les forces de sécurité soudanaises mercredi à Khartoum et d'autres villes du Soudan lors de manifestations contre le coup d'Etat du mois dernier, a-t-on appris de sources médicales.

Les réseaux de téléphonie mobile avaient été coupés quelques heures avant.

"Les forces du coup d'Etat ont largement fait usage de balles réelles dans différents quartiers de la capitale et il y a des dizaines de blessures par balle, certaines graves", a déclaré le Comité centrale des médecins soudanais, qui soutient le mouvement de protestation.

Il a fait état de dix morts, dont sept dans la ville de Bahri.

Les manifestations, organisées par des "comités de résistance" locaux, visaient à réclamer la restitution de tous les pouvoirs aux civils et le renvoi devant la justice des responsables du putsch du 25 octobre.

"La légitimité sort de la rue, pas des canons", pouvait-on lire sur des pancartes arborant le portrait d'Abdalla Hamdok, le Premier ministre civil placé en résidence surveillé pendant le coup d'Etat.

Les forces de sécurité n'ont fait aucun commentaire dans l'immédiat.

Le chef de la junte, Abdel Fattah al-Burhan, avait déclaré auparavant que les manifestations pacifiques étaient autorisées et que l'armée ne tuait pas les manifestants.

(Reportage Khalid Abdelaziz, El Tayeb Siddig, Nafisa Eltahir et Omar Fahmy; rédigé par Aidan Lewis ; version française Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !