»
»
»
Consultation

SocGen poursuit son recentrage, cède la Bulgarie et l'Albanie

SocGen poursuit son recentrage, cède la Bulgarie et l'Albanie
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - La Société générale a annoncé jeudi avoir conclu deux accords en vue de la cession à la banque hongroise OTP Bank de ses parts majoritaires dans Express Bank en Bulgarie et dans Société Générale Albanie, poursuivant ainsi son recentrage sur ses activités stratégiques les plus performantes.

Ces deux transactions, dont le montant n'est pas communiqué, devraient être finalisées dans les prochains mois.

Express Bank est la septième banque de Bulgarie et sa rentabilité est de l'ordre des 15% fixés par le groupe.

Une fois finalisées, ces deux opérations devraient avoir un effet positif estimé à environ 12 points de base sur le ratio CET1 du groupe et réduire ses encours pondérés d’environ trois milliards d’euros.

Parallèlement à ces transactions, Société Générale et OTP Bank envisage des coopérations dans différents domaines d’activité - notamment la banque d'investissement, la banque de marché, la banque de financement et la banque transactionnelle - en Albanie, en Bulgarie, en Croatie et en Hongrie.

SocGen a comptabilisé au 2e trimestre une moins-value de 27 millions sur la cession de ces deux activités, qui devrait logiquement porter pour l'essentiel sur la banque albanaise, alors que les perspectives économiques du pays sont moins porteuses qu'en Bulgarie.

D'AUTRES CESSIONS DANS LES TUYAUX

La banque dirigée par Frédéric Oudéa a prévu de fermer ou céder les activités qui n'ont pas la taille critique ou qui ne génèrent pas suffisamment de synergies et de profitabilité.

Lors d'une conférence téléphonique, le directeur général a indiqué que d'autres cessions devraient intervenir au second semestre, ajoutant qu'environ la moitié du plan de cession devrait être réalisé d'ici la fin de l'année.

Elles doivent porter au total sur l'équivalent de 5% des actifs pondérés de la banque (353 milliards d'euros), soit environ 17,5 milliards d'euros.

Lundi soir, la banque française a déjà indiqué avoir signé un accord avec ABN Amro pour vendre ses activités de banque privée en Belgique.

L'impact de l'ensemble des cessions d'activités devrait être de l'ordre de 15 points de base sur le ratio CET1 de la banque en 2018-2019.

En juin, des sources proches du processus avaient déclaré à Reuters que Société générale explorait la vente de sa filiale polonaise Eurobank et que Santander figurait parmi les acquéreurs potentiels.

Fin mars, l'hebdomadaire financier bulgare Capital avait indiqué qu'elle discutait également d'une vente de ses filiales en Serbie, au Monténégro, en Macédoine et en Moldavie, et que des discussions avaient commencé avec OTP et le fonds Apollo Global Management.

Deux sources ont indiqué par ailleurs à Reuters que la SocGen négociait également la vente de son unique succursale sud-africaine à la banque locale Absa.

Par ailleurs, alors que la banque a annoncé début juillet un accord avec la Commerzbank lui permettant de renforcer son pôle de produits dérivés et de gestion d'actifs, Frédéric Oudéa a réaffirmé que d'autres opportunités d'acquisition pourraient se présenter au cours des trois prochaines années dans la banque de financement et d'investissement en Europe.

(Jean-Michel Bélot et Inti Landauro, édité pas Wilfrid Exbrayat)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com