»
»
»
Consultation

Snowden a le statut de réfugié, a quitté l'aéroport de Moscou

Snowden a le statut de réfugié, a quitté l'aéroport de Moscou

MOSCOU (Reuters) - Edward Snowden, l'ancien consultant des services secrets américains en fuite, a pu obtenir des autorités russes le statut de réfugié et il a quitté l'aéroport Moscou Cheremetievo où il était bloqué depuis plus d'un mois, ont annoncé Wikileaks et les autorités russes.

Edward Snowden, qui est recherché par les Etats-Unis pour avoir divulgué l'existence d'un programme secret d'espionnage, Prism, mené par le renseignement américain, se trouve désormais en lieu sûr dans un lieu tenu secret sur le territoire russe, selon l'avocat russe qui l'assiste dans ses démarches.

"Je viens de le voir partir. Il est parti et se trouve en sécurité", a déclaré Anatoli Koutcherena à la chaîne de télévision Rossia 24. "La sécurité est une question très importante pour lui."

"Edward Snowden a réussi à obtenir le statut de réfugié en Russie avec succès", avait auparavant annoncé Wikileaks, l'organisation qui s'est fait un nom en révélant des documents secrets et qui assiste également le jeune Américain.

Edward Snowden, qui est âgé de 30 ans, était arrivé à Moscou en provenance de Hong Kong le 23 juin. Il avait souhaité se rendre en Amérique du Sud où trois pays, le Venezuela, le Nicaragua et la Bolivie, avaient accepté de l'accueillir. Mais l'ancien consultant de l'Agence nationale de sécurité américaine (National Security Agency, NSA) avait craint que les Etats-Unis ne l'empêchent de parvenir à destination.

Après l'annonce de l'obtention du statut de réfugié, le Kremlin s'est employé à minimiser l'affaire. Ce cas est trop "insignifiant" pour causer du tort aux relations américano-russes, a déclaré un haut responsable de la présidence russe.

"Notre président a (...) exprimé l'espoir à de nombreuses reprises que cela n'affectera pas la nature de nos relations", a déclaré Iouri Ouchakov à la presse.

Il a estimé qu'à première vue, Barack Obama ne devrait pas annuler sa visite prévue à Moscou en septembre.

Mercredi, le quotidien britannique The Guardian, disant s'appuyer sur des documents fournis par Edward Snowden, a publié de nouvelles révélations sur un programme secret de surveillance d'internet, XKeyscore, permettant aux services de renseignement américains d'espionner "presque tout ce qu'un utilisateur moyen fait sur internet".

Gabriela Baczynska. Danielle Rouquié pour le service français, édité par Eric Faye


click here for restriction
©2019 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com