SMCP : Les représentants du groupe chinois Shandong Ruyi écartés du conseil

SMCP : Les représentants du groupe chinois Shandong Ruyi écartés du conseil
SMCP : Les représentants du groupe chinois Shandong Ruyi écartés du conseil
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Les représentants du groupe chinois Shandong Ruyi, ancien actionnaire majoritaire de SMCP, ont été écartés du conseil d'administration du groupe de prêt-à-porter à l'issue d'une assemblée générale des actionnaires qui s'est tenue vendredi.

Les actionnaires de SMCP ont approuvé la révocation des cinq membres du conseil d'administration représentant European TopSoho, filiale de Shandong Ruyi, et donné leur feu vert à la nomination de trois nouveaux administrateurs indépendants, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Le conseil d'administration se réunira dans les prochains jours afin notamment de désigner un nouveau président du conseil, un poste qui était occupé jusqu'ici par le dirigeant de Shandong Ruyi, Yafu Qiu.

European TopSoho est engagé dans un conflit avec ses créanciers depuis qu'il a fait défaut en septembre sur un emprunt obligataire échangeable en actions SMCP d'un montant de 250 millions d'euros.

Ce défaut a entraîné de fait une évolution du capital du groupe SMCP, propriétaire des marques Sandro, Maje, Claudie Pierlot et Fursac, les créanciers d'European TopSoho, réunis dans une société nommée Glas, détenant désormais 29% du capital.

Ces derniers réclamaient depuis des changements au conseil d'administration, dont le départ de Yafu Qiu et de sa fille Chenran Qiu.

(Rédigé par Jean-Stéphane Brosse et Blandine Hénault, édité par Sophie Louet)

click here for restriction
©2022 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !