Séisme de 5,9 au Pakistan, au moins 20 morts

Séisme de 5,9 au Pakistan, au moins 20 morts
Séisme de 5,9 au Pakistan, au moins 20 morts
Crédit photo © Reuters

QUETTA, Pakistan (Reuters) - Au moins 20 personnes, dont des femmes et des enfants, ont été tuées et environ 300 autres ont été blessées dans un séisme de magnitude 5,9 ayant frappé le sud du Pakistan tôt jeudi matin, a annoncé l'Autorité de gestion des catastrophes.

Le séisme s'est produit à une profondeur de 20 kilomètres et son épicentre est situé à 102 kilomètres à l'est de la ville de Quetta, a rapporté le Centre américain de veille sismologique (USGS).

Des répliques ont été ressenties dans toute la région.

"Je dormais quand soudain toute ma maison a été secouée", a déclaré par téléphone à Reuters Munir Shah, 40 ans, un habitant du district de Harnai, dans la province du Baloutchistan.

"J'ai emmené mes enfants et ma femme dehors. C'était une situation terrifiante car les maisons de Harnai s'effondraient, ma maison a également été endommagée", a-t-il ajouté.

"J'ai trouvé un grand nombre de personnes sous des débris. Certaines d'entre elles sont peut-être mortes."

Plus d'une centaine de maisons en terre et plusieurs bâtiments se sont effondrés ou ont été endommagés, laissant des centaines d'habitants sans domicile, a déclaré à Reuters Sohail Anwar, commissaire adjoint de la ville de Harnai.

Environ 250 maisons se sont effondrées et de nombreuses personnes ont été tuées à la suite de l'effondrement de toits et de murs dans le quartier de Babu Mohallah, a déclaré Nawab Khan, un journaliste local.

"La ville entière est une image de dévastation, car aucune maison ne semble sûre, des milliers de personnes sont sans abri et se trouvent à ciel ouvert", a-t-il déclaré, ajoutant que près de 70% de l'alimentation électrique du district avaient été interrompus.

A Quetta, un hélicoptère de l'armée tentait d'évacuer au moins neuf blessés graves, a rapporté l'agence Associated Press.

"Le tremblement de terre est survenu vers 3 heures du matin. Les personnes grièvement blessées sont à l'hôpital et attendent des ambulances pour être transférées à Quetta", raconte Muzaffar Khan Tareen, un habitant de la ville.

(Reportage Bhargav Acharya à Bangalore et Gul Yousafzai à Quetta; rédigé par Michael Perry; version française Camille Raynaud et Claude Chendjou, édité par Blandine Henault et Sophie Louet)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !