»
»
»
Consultation

Sears améliore ses ventes au 2e trimestre, le titre grimpe

Sears améliore ses ventes au 2e trimestre, le titre grimpe

(Reuters) - Sears Holdings a annoncé jeudi une amélioration de ses ventes comparables sur son deuxième trimestre clos le 4 août par rapport aux trois mois précédents, entraînant un bond de 28% de son action dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street.

Le titre, qui valait plus de 100 dollars il y a plus de 10 ans, avait auparavant terminé la séance régulière en baisse de 9% à 1,21 dollar dans l'attente des résultats.

Le distributeur a fait état d'une baisse de 3,9% de ses ventes à périmètre comparable sur un an, avec des reculs de 3,7% pour les supermarchés Kmart et de 4% pour les grands magasins Sears. Le chiffre d'affaires total du groupe s'est contracté de 25,6% à 3,18 milliards de dollars (2,72 milliards d'euros), conséquence de la fermeture de magasins.

Sears a cependant assuré que le deuxième trimestre marquait une "amélioration" par rapport aux trois premiers mois de l'exercice et a ajouté que ses ventes comparables avaient augmenté dans plusieurs segments, notamment l'habillement, les chaussures et la joaillerie, tant chez Kmart que dans les magasins Sears.

"Si nous sommes encouragés par la tendance à l'amélioration des ventes à magasins comparables au deuxième trimestre (...), nous n'avons pas encore atteint notre objectif de renouer avec la rentabilité", a déclaré le PDG Edward Lampert dans le communiqué de résultats.

La croissance des ventes à magasins comparables a été "positive de 3% en juillet et de 2,5% en août", a-t-il précisé.

Soufflant le chaud et le froid, Lampert a cependant publié peu après un blog indiquant que l'avenir du groupe plus que centenaire restait suspendu à la vente de sa marque d'électroménager Kenmore à son fonds spéculatif.

Le PDG-financier avait proposé en avril que Sears vende Kenmore, ses activités de bricolage et son immobilier à son fonds ESL Investments. Le groupe a formé en mai un comité spécial pour examiner l'offre mais le dossier n'a pas avancé depuis.

"Il est impératif que le groupe réduise sa dette", a déclaré Lampert dans le blog posté sur le site internet de Sears. "Nous continuons de penser qu'il est dans le meilleur intérêt des actionnaires (d'accepter la proposition de cessions d'actifs) plutôt que des alternatives qui pourraient entraîner une forte réduction de valeur."

La perte nette attribuable aux actionnaires s'est creusée à 508 millions de dollars sur le deuxième trimestre, soit 4,68 dollars par action, contre 250 millions de dollars (2,33 dollars/action) un an plus tôt.

(Soundarya J et Nivedita Balu à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com