Séance en baisse pour les actions, nervosité sur les résultats

Séance en baisse pour les actions, nervosité sur les résultats
Séance en baisse pour les actions, nervosité sur les résultats
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en légère baisse mercredi, emportées par le recul de Wall Street et les prévisions jugées décevantes du géant américain Microsoft.

À Paris, le CAC 40 a cédé 0,09% à 7.043,88 points. Le Footsie britannique a reculé de 0,16% et le Dax allemand de 0,08%.

L'indice EuroStoxx 50 a perdu 0,12%, le FTSEurofirst 300 a fini en baisse de 0,26% et le Stoxx 600 de 0,29%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait elleaussi dans le rouge, le Dow Jones perdant 0,61%, le S&P-500 0,81% et le Nasdaq Composite 1,13%. Tous les grands secteurs de la cote américaine évoluaient en territoire négatif, à commencer par les hautes technologies (-1,19%).

Microsoft reculait d'environ 1%, le géant des logiciels informatiques ayant averti que la croissance de son activité dans le "cloud" pourrait marquer le pas.

Les inquiétudes prennent de l'ampleur sur cette saison de résultats trimestriels alors que la macroéconomie est déjà affectée par le resserrement monétaire mené à pas de charge par les grandes banques centrales.

Les chiffre d'affaires des entreprises du Stoxx 600 ne devraient avoir augmenté que de 0,9% au quatrième trimestre, selon les données Refinitiv-IBES, ce qui marquerait un net ralentissement par rapport à la croissance de 27,4% du troisième trimestre.

Autre point négatif pour les actions: la perspective de voir la BCE maintenir le cap dans son resserrement monétaire.

Joachim Nagel et Gabriel Makhlouf, deux responsables de l'institution, ont déclaré qu'ils ne seraient pas surpris si la hausse des taux d'intérêt se poursuivait au deuxième trimestre après deux relèvements attendus en février et en mars.

VALEURS

Le compartiment des technologiques a cédé 0,41% à la suite des annonces de Microsoft. L'équipementier des semi-conducteurs ASML (+0,23%) est toutefois parvenu à clôturer dans le vert grâce à des résultats trimestriels au-dessus des attentes.

En hausse, la compagnie EasyJet a bondi de 9,70%, soutenue par de bonnes prévisions pour 2023.

CHANGES

Le dollar est stable contre un panier de devises internationales et l'euro se traite à 1,0897 dollar.

Le dollar canadien recule de 0,33% face au billet, la Banque du Canada ayant déclaré qu'elle envisageait maintenir son taux directeur à 4,50% - un plus haut depuis 2007, afin d'évaluer l'effet cumulé des hausses de taux passées.

"J'ai été un peu surpris que les responsables de la banque centrale soient aussi explicites (...) mais ils sont clairement suffisamment confiants sur l'effet économique du resserrement monétaire en place pour être sûrs qu'ils n'auront pas besoin de relever davantage le taux dans la plupart des scénarios", a déclaré Andrew Kelvin, chez TD Securities.

TAUX

Les rendements de référence de la zone euro ont terminé sans grand changement, à 2,158% pour le dix ans allemand. Au moment de la clôture européenne, le dix ans américain était stable à 3,4709%.

PÉTROLE

Sur le marché du pétrole, l'optimisme concernant la reprise de la demande en Chine l'emporte, ce qui permet au baril de Brent de monter à 86,69 dollars (+0,65%) et au brut léger américain (de prendre 1,04% à 80,96 dollars.

(Laetitia Volga, édité par Camille Raynaud)

click here for restriction
©2023 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !