Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Scor grimpe en Bourse après ses nouvelles prévisions financières

Scor grimpe en Bourse après ses nouvelles prévisions financières
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Scor grimpe en Bourse mercredi après s'être dit confiant dans ses perspectives de croissance, alors que la pandémie de coronavirus accroît la demande pour les produits de réassurance et que son impact a été moindre que prévu dans la branche réassurance-vie.

A la Bourse de Paris, l'action Scor bondit de 8,4305% à 24,18 euros à 11h29, signant la plus forte hausse du SBF 120.

"La pandémie de COVID-19 contribue à créer les conditions d'une croissance de la réassurance plus forte assortie d’une dynamique tarifaire positive", a indiqué le réassureur dans un communiqué de presse à l'occasion de la tenue d'une journée investisseurs.

Scor souligne notamment que les perspectives sont "très favorables" sur le marché de la réassurance de dommages et de responsabilités où l'amélioration tarifaire devrait être "significative, généralisée et durable".

Pour 2021, il prévoit ainsi une croissance plus soutenue qu'attendu pour sa branche Global P&C, avec une hausse des primes brutes émises de 11% à taux de changes constants et une augmentation annuelle des affaires nouvelles attendue dans une fourchette de 7% à 10%.

Dans la réassurance-vie, Scor a indiqué mercredi que les sinistres se développaient à un niveau plus favorable que prévu dans le contexte de la pandémie de coronavirus.

Le groupe indique que les déclarations de sinistres en réassurance-vie liés à la pandémie de Covid-19 encourus sur son portefeuille de réassurance aux Etats-Unis ressortent à un montant inférieur à celui attendu, avec 85 millions d'euros payés au 31 août.

Scor fait état également d'une forte demande pour les couvertures vie et santé alors que les consommateurs ont pris davantage conscience de l'importante de la prévoyance et de l'assurance santé sur fond de crise sanitaire.

Le groupe a ainsi relevé sa prévision de marge technique nette en 2020 pour sa division Global Life, désormais attendue entre 5,5% et 6% au lieu de la fourchette de 5,2% à 5,4% communiquée fin juillet.

Pour 2021, la marge technique nette devrait être comprise entre 6,5% et 7%.

"Globalement, les chiffres impliquent une prévision légèrement plus positive que celle présentée à la fin du premier semestre même si la nouvelle prévision est plus en ligne avec nos estimations actuelles", ont commenté dans une note les analystes de JPMorgan.

Lundi, le réassureur allemand Munich Re a dit s'attendre à une baisse des pertes liées au coronavirus au troisième trimestre.

(Blandine Hénault, édité par Nicolas Delame)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !