Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Sanofi veut supprimer jusqu'à 1.680 emplois en Europe

Sanofi veut supprimer jusqu'à 1.680 emplois en Europe
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Le groupe pharmaceutique français Sanofi a annoncé vendredi son intention de supprimer jusqu'à 1.680 postes en Europe afin de réduire ses coûts et augmenter ses profits.

Un porte-parole de Sanofi, qui emploie plus de 100.000 personnes à travers le monde, a déclaré que ces suppressions d'emplois s'étaleraient sur trois ans, confirmant des informations obtenues par Reuters auprès de plusieurs sources.

Ce plan s'inscrit dans une stratégie plus large dévoilée en décembre dernier par le directeur général Paul Hudson, avec un objectif de réduction de coûts de deux milliards d'euros d'ici 2022.

Réagissant à cette annonce, une source au ministère de l'Economie et des Finances a déclaré que le gouvernement français serait "vigilant à ce qu'il n'y ait aucun départ contraint et aucune fermeture d'usine" dans l'Hexagone.

"Nous demandons à Sanofi de continuer à investir en France dans certains secteurs clés et dans le cadre de sa politique de relocalisation", a-t-on dit à Bercy. "La France doit rester le navire amiral de Sanofi."

Selon une source interrogée par Reuters, un millier d'emplois pourraient être menacés en France, où Sanofi emploie quelque 25.000 personnes.

Aucune usine de Sanofi ne fermera, a dit une autre source, mais l'activité de certains centres de recherche cessera, le groupe ayant décidé l'an dernier de mettre fin à ses recherches sur le diabète et les maladies cardiovasculaires.

(Matthias Blamont, avec Gwénaëlle Barzic et le service France)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !