Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Safran: Résultat opérationnel en déclin de près de 50% au premier semestre

Safran: Résultat opérationnel en déclin de près de 50% au premier semestre
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Safran a fait état jeudi d'un profit divisé par deux au cours du premier semestre à cause de l'impact sur ses activités de la crise sanitaire liée au coronavirus, qui a plombé la demande dans l'aéronautique.

Le constructeur français de moteurs et d'éléments d'intérieur pour l'aéronautique a publié un résultat opérationnel courant en recul de 49,7% à 947 millions d'euros, alors que son chiffre d'affaires a décliné de 27,6% sur une base publiée, à 8.767 milliards d'euros.

Selon des données Refinitiv, les analystes anticipaient un résultat opérationnel courant de 840 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 8.500 milliards d'euros.

Le groupe a dit s'attendre à une baisse de son chiffre d'affaires ajusté d'environ 35% et d'une marge opérationnelle courante d'environ 10% pour l'ensemble de l'année. Safran prévoit également une génération de cash-flow positive au second semestre.

Durant le premier semestre, la marge opérationnelle courante du troisième équipementier mondial de l'aéronautique a glissé à 10,8% contre 15,6% un an plus tôt, lorsque les entreprises du secteur profitaient d'une production record.

Safran coproduit les moteurs du 737 MAX de Boeing, immobilisé dans le monde depuis mars 2019 suite à deux accidents meurtriers, et d'environ la moitié de la flotte de l'A320neo d'Airbus.

La demande aérienne s'est effondrée depuis que la pandémie de coronavirus s'est répandue à travers le monde en mars, privant Safran et d'autres prestataires des profits découlant de la vente de nouveaux équipements, ainsi que des opérations de maintenance et de la vente des pièces détachées qui dépendent grandement du temps de vol des avions.

Le chiffre d'affaires des activités de services pour moteurs civils de Safran a décliné au premier semestre de 34,4% en dollars, et le groupe a indiqué s'attendre à une chute de 50% pour l'ensemble de l'année.

Il anticipe également 800 livraisons de moteurs LEAP cette année.

Safran a déclaré avoir signé un accord avec l'ensemble des organisations syndicales représentatives en France prévoyant notamment une modération salariale et un plafonnement de l'intéressement, ainsi que des mesures d'incitation au départ volontaire en retraite avec un objectif de 3.000 départs. Cet accord permettra au groupe d'améliorer ses finances à partir du second semestre, a-t-il ajouté.

(Tim Hepher, version française Jean Terzian, édité par Jean-Michel Bélot)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !