Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Russie : Lourde amende requise contre Alexeï Navalny pour diffamation

Russie : Lourde amende requise contre Alexeï Navalny pour diffamation
Crédit photo © Reuters

par Polina Nikolskaya

MOSCOU (Reuters) - Le parquet russe a requis mardi une amende de 950.000 roubles (10.685 euros) à l'encontre d'Alexeï Navalny, poursuivi en diffamation par un ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale, une accusation que l'opposant russe a qualifié de "politique".

Alexeï Navalny a été arrêté à son retour en Russie le 17 janvier après avoir été soigné pendant près de cinq mois en Allemagne à la suite de son empoisonnement par un agent neurotoxique en août dernier. Le Kremlin dément avoir joué le moindre rôle dans cette affaire.

Le 2 février, il a été condamné à trois ans et demi de prison pour violation des termes de sa liberté conditionnelle dans une affaire de détournement de fonds pour laquelle il a été condamné en 2014.

Le juge a déclaré que le verdict concernant l'amende requise contre Alexeï Navalny serait connu samedi, le jour même où l'opposant devait faire appel de sa condamnation du 2 février.

Alexeï Navalny, 44 ans, est accusé d'avoir diffamé un ancien combattant qui a participé à une vidéo promotionnelle soutenant les réformes constitutionnelles votées l'an dernier, qui autorisent le président russe Vladimir Poutine à briguer deux mandats de plus après 2024.

L'opposant a déclaré que ses propos ne visaient pas spécifiquement ce vétéran et que les autorités utilisent cette accusation pour nuire à sa réputation, les anciens combattants bénéficiant d'une grande estime en Russie.

(Polina Nikolskaya, Maxim Rodionov et AlexanderMarrow; rédigé par Andrew Osborn et Tom Balmforth; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !