Russie : Les alliés de Navalny appellent à voter communiste afin d'affaiblir le parti au pouvoir

Russie : Les alliés de Navalny appellent à voter communiste afin d'affaiblir le parti au pouvoir
Russie : Les alliés de Navalny appellent à voter communiste afin d'affaiblir le parti au pouvoir
Crédit photo © Reuters

MOSCOU (Reuters) - Les alliés de l'opposant russe Alexeï Navalny ont appelé mercredi les citoyens russes à voter pour le Parti communiste aux élections légistatives qui se tiennent cette semaine, un vote tactique supposé affaiblir Russie unie, le parti au pouvoir.

La campagne de Navalny appelant à "voter intelligemment", l'un des derniers moyens de pression pour l'opposant actuellement en prison, vise à renforcer les votes de ceux qui s'opposent à Russie unie, qui détient pour l'instant les trois-quarts des sièges au Parlement et domine la vie politique russe.

Les groupes liés à Alexeï Navalny, dont sa fondation anticorruption (FBK), ont été qualifiés d'"extrémiste" à l'approche du scrutin du 17 et 19 septembre, et une loi signée par le président Vladimir Poutine en juin dernier a interdit aux membres de ces groupes de se présenter aux élections.

"Des millions de personnes en Russie haïssent Russie unie," a déclaré Leonid Volkov, allié de Navalny, dans une vidéo accompagnant une liste de candidats qui, selon les partisans de l'opposant russe, ont la meilleure chance de battre le parti au pouvoir dans les différentes circonscriptions électorales.

"Expliquez à tout ceux qui ne sont pas satisfaits de la manière dont ce pays est dirigé qu'ils doivent se rendre aux urnes lors de ces élections," ajoute-t-il.

La plupart des candidats que soutiennent les alliés de Navalny viennent du Parti communiste, le deuxième parti russe, qui possède actuellement 43 sièges au Parlement sur un total de 450.

Vladimir Poutine, au pouvoir en tant que Premier ministre ou président depuis 1999, a contribué à la création de Russie unie mais n'en est pas membre.

(Reportage Gabrielle Tétrault-Farber, version française Olivier Cherfan, édité par Blandine Hénault)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !