Royaume-Uni : Des députés déplorent l'approche "fataliste" au début de la crise sanitaire

Royaume-Uni : Des députés déplorent l'approche "fataliste" au début de la crise sanitaire
Royaume-Uni : Des députés déplorent l'approche 'fataliste' au début de la crise sanitaire
Crédit photo © Reuters

LONDRES (Reuters) - La lenteur avec laquelle l'Angleterre a décrété un premier confinement face à la crise sanitaire du coronavirus l'an dernier fut une erreur grave découlant de l'absence de remise en cause de la pensée collective, ont déclaré des députés britanniques dans un rapport publié mardi.

Ils ont aussi souligné dans le document de 150 pages que des manquements dans le dépistage des cas de contamination et dans le suivi des cas contacts avaient favorisé l'épidémie.

Pour établir leur rapport sur les leçons à retenir de l'épidémie de coronavirus, les députés des commissions parlementaires de la santé et des sciences ont mené des heures d'entretiens avec plus de 50 témoins, dont des conseillers gouvernementaux.

Reuters avait mis au jour l'an dernier, dans plusieurs enquêtes, les lacunes du gouvernement britannique dans sa réponse à la crise sanitaire, notamment sa lenteur à imposer des mesures de confinement, un déficit de tests et des erreurs ayant permis à l'épidémie de se propager dans les maisons de retraite.

Ces différents points sont mis en exergue dans le rapport parlementaire, qui déplore une "approche politique du fatalisme" ayant privilégié la gestion des contaminations au COVID-19 plutôt que des mesures pour enrayer l'épidémie dès ses premiers stades. Les députés voient dans cette approche une "erreur grave".

"Notre programme de dépistage et de suivi a pris trop de temps pour devenir efficace. Le gouvernement a pris au sérieux les avis scientifiques mais il aurait dû y avoir de tous davantage de remise en question du consensus initial au Royaume-Uni qui a repoussé l'instauration d'un confinement strict", ont écrit Jeremy Hunt et Greg Clark, qui président les commissions ayant établi le rapport.

Notant que la campagne de vaccination a parfaitement été planifiée et mise en oeuvre, les députés préviennent toutefois que des leçons doivent être retenues pour éviter de répéter les mêmes erreurs. Ils recommandent davantage de préparatifs pour faire face à une éventuelle crise sanitaire.

"La réponse britannique, à l'exception notable du développement et du déploiement des vaccins, a globalement été basée sur la réaction et non pas sur l'anticipation", dit le rapport.

(Reportage Alistair Smout; version française Jean Terzian)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !