Roumanie : Le gouvernement renversé par une motion de censure

Roumanie : Le gouvernement renversé par une motion de censure
Roumanie : Le gouvernement renversé par une motion de censure
Crédit photo © Reuters

BUCAREST (Reuters) - Le gouvernement roumain, du Premier ministre libéral Florin Citu, a été renversé mardi par une motion de censure du Parlement qui a recueilli 281 voix, au-delà des 234 requises.

"Le gouvernement de Citu est tombé avec une marge importante, bien au-dessus du minimum requis", a déclaré un député de l'opposition supervisant les votes.

Le renversement du cabinet, formé il y a seulement neuf mois, ouvre la voie à une nouvelle période d'instabilité, menaçant la reprise économique et les efforts du pays pour réduire ses déficits.

Les représentants de l'USR (centre-droit), du Parti social-démocrate (PSD) et du parti d'extrême droite AUR ont voté contre le gouvernement de Florin Citu, un ancien banquier. Les libéraux au pouvoir (PNL) ont boycotté le vote.

Le président Klaus Iohannis a exhorté les partis politiques à entamer des consultations la semaine prochaine pour oeuvrer à la formation d'un nouveau gouvernement.

"La Roumanie doit être gouvernée, nous sommes au milieu d'une pandémie, d'une crise des prix de l'énergie (...) et maintenant d'une crise politique. Plus que jamais, il nous faut faire preuve de maturité", a-t-il dit à des journalistes.

"Je n'appelle à des consultations que la semaine prochaine, afin de donner le temps aux partis de trouver une solution", a-t-il ajouté.

(Reportage Radu Marinas; version française Claude Chendjou et Sophie Louet)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !