»
»
»
Consultation

Rolls confirme ses objectifs annuels, progresse dans les réparations

Rolls confirme ses objectifs annuels, progresse dans les réparations

Crédit photo © Reuters

LONDRES (Reuters) - Rolls-Royce a confirmé jeudi ses objectifs annuels de bénéfice et de cash flow et dit que son plan de réparation de certains moteurs Trent 1000 suivait son cours.

Le motoriste britannique a fourni ces prévisions rassurantes avant son assemblée générale annuelle où il devrait faire face aux interrogations sur les problèmes de durabilité des moteurs d'avions.

Rolls-Royce fait l'objet d'un programme de redressement à long terme et les déconvenues du Trent 1000, qui équipe le Dreamliner 787 de Boeing, tombent mal.

Les pales de certains moteurs Trent 1000 se sont usées prématurément, obligeant les compagnies aériennes à revoir leurs grilles pour procéder à des inspections plus régulières.

Un autre moteur, le CFM56-7B, qui équipe des Boeing 737 NG, doit lui aussi faire l'objet d'inspections plus rapprochées. Ce dernier est construit par le motoriste CFM International, coentreprise de General Electric et de Safran.

Rolls précise que deux tiers des inspections environ ont été faites et qu'il a accompli des "progrès significatifs" en vue de réparer et de renvoyer les moteurs aux clients plus rapidement.

Sa priorité sera de réorienter les dépenses pour compenser les coûts du programme d'inspection et de réparation.

Dans l'intervalle, le motoriste confirme sa prévision d'un cash flow de l'ordre de 450 millions de livres (511 millions d'euros) cette année, plus ou moins 100 millions de livres, et d'un bénéfice d'exploitation de quelque 400 millions de livres, plus ou moins 100 millions de livres.

Il a dégagé en 2017 un résultat d'exploitation de 321 millions de livres.

(Sarah Young; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Bertrand Boucey)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com