Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Roland-Garros: Séverine Brémond et Alizé Cornet éliminées

Roland-Garros: Séverine Brémond et Alizé Cornet éliminées

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - Vingt-et-un Français et Françaises devaient faire leur entrée en lice lundi à Roland-Garros mais les conditions climatiques ont permis à seulement deux joueuses, Séverine Brémond et Alizé Cornet, de terminer leur match... sur une défaite.

Brémond, qui pour la première fois bénéficiait du rang de tête de série porte d'Auteuil, s'est montrée impuissante face à la Néerlandaise Michaella Krajicek, 40e mondiale.

Après avoir remporté les deux premiers jeux du match, la Française s'est laissée submerger par la puissance de son adversaire et s'est inclinée 6-4 6-4.

"J'ai l'impression d'avoir mis mon jeu en place dans les deux premiers jeux et qu'ensuite, un truc s'est arrêté. A ce moment-là, elle a haussé son niveau de jeu et moi, je suis restée sur le même rythme, sans passer à la vitesse supérieure", a regretté Brémond, quart de finaliste à Wimbledon l'an passé et qui ne cache pas sa joie de retrouver bientôt le gazon.

Alizé Cornet avait elle ouvert les débats sur le court central face à l'aînée des soeurs Williams, Venus, classée tête de série numéro 26.

La jeune joueuse, 118e mondiale à 17 ans, a bien résisté à l'ancienne numéro un mondiale mais a fini par s'incliner 6-4 6-3.

"SUPER POUR MOI !"

"Cela aurait forcément été mieux si j'avais gagné mais selon moi, j'ai fait un bon match. Je me suis accrochée, je n'ai pas été trop impressionnée par les conditions. C'était déjà super pour moi !", a dit Cornet qui a fait ses débuts à Roland-Garros il y a deux ans et qui avait été battue au deuxième tour par Amélie Mauresmo.

Sa quinzaine parisienne n'est pourtant pas terminée puisqu'elle jouera en double et aussi dans le tournoi junior qu'elle compte bien marquer de son empreinte.

"Gagner le tournoi junior va être un gros objectif. C'est le dernier junior de ma vie et j'aimerais bien finir sur quelque chose de bien à Roland-Garros pour que l'on se souvienne de moi en junior", a-t-elle conclu.

Lorsque la pluie, puis la tombée de la nuit, ont interrompu les débats, Arnaud Clément était mené 6-1 4-4 par le Croate Ivan Ljubicic, tête de série numéro sept.

Virginie Razzano avait elle remporté le premier set (7-5) face la Vénézuélienne Milagros Sequera, tout comme Stéphanie Cohen-Aloro, face à la Biélorusse Anastasiya Yakimova (7-6).

La rencontre entre Olivia Sanchez et l'Américaine Shenay Perry a été stoppée sur le score de 6-3 4-6. Celle qui opposait Alexandre Sidorenko à l'Autrichien Werner Eschauer a été interrompue sur la marque de 3-6 4-3.


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !