Rencontre entre les envoyés du Japon, des Etats-Unis et de la Corée du Sud après les tirs de missiles nord-coréens

Rencontre entre les envoyés du Japon, des Etats-Unis et de la Corée du Sud après les tirs de missiles nord-coréens
Rencontre entre les envoyés du Japon, des Etats-Unis et de la Corée du Sud après les tirs de missiles nord-coréens
Crédit photo © Reuters

TOKYO (Reuters) - Les émissaires du Japon, des Etats-Unis et de la Corée du Sud chargés du nucléaire se sont rencontrés mardi à Tokyo pour discuter de la façon de freiner les programmes nucléaire et de missiles de la Corée du Nord.

L'agence de presse officielle nord-coréenne a annoncé lundi avoir procédé à des essais de tirs de missiles longue portée qui, selon les analystes, pourrait être la première arme de ce type dotée de capacités nucléaires développée par Pyongyang.

"Les récents développements en RPDC nous rappellent l'importance d'une communication et d'une coopération étroites entre les trois pays", a déclaré Sung Kim, l'envoyé spécial des Etats-Unis pour la Corée du Nord, dans son discours d'ouverture, en utilisant les initiales de la République populaire démocratique de Corée, nom officiel de la Corée du Nord.

Les trois pays ont discuté des moyens de mettre fin à l'impasse dans laquelle se trouve la Corée du Nord en raison de ses programmes d'armes nucléaires et de missiles balistiques, qui lui ont valu des sanctions internationales.

Lors de sa rencontre avec son homologue japonais Takehiro Funakoshi et son homologue sud-coréen Noh Kyu-duk, Sung Kim a déclaré que Washington restait ouvert à la diplomatie pour traiter les questions relatives à la Corée du Nord.

(Reportage Kiyoshi Takenaka et Akiko Okamoto, rédigé par Ju-min Park; version française Camille Raynaud)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !