Rencontre entre hauts représentants US et chinois sur fond de tensions accrues

Rencontre entre hauts représentants US et chinois sur fond de tensions accrues
Rencontre entre hauts représentants US et chinois sur fond de tensions accrues
Crédit photo © Reuters

par John Revill et Ryan Woo

ZURICH/PEKIN (Reuters) - Le conseiller à la sécurité nationale de la Maison blanche Jake Sullivan a rencontré mercredi en Suisse le chef de la diplomatie chinoise Yang Jiechi, des discussions s'inscrivant dans le cadre de la promesse des Etats-Unis et de la Chine de favoriser leur dialogue sur fond de rivalité stratégique croissante.

La réunion organisée à Zurich intervenait dans un contexte de tensions accrues sur un éventail de questions entre les deux plus grandes puissances économiques mondiales, notamment le commerce, les droits de l'homme et Taiwan.

Il s'agissait de la première rencontre physique entre Jake Sullivan et Yang Jiechi depuis leurs échanges houleux en mars dernier, en Alaska, lors de la première réunion à haut niveau entre représentants de l'administration du président américain Joe Biden et représentants de Pékin.

"Sullivan a clairement exprimé que, pendant que nous continuerons d'investir dans notre propre solidité nationale et de travailler étroitement avec nos alliés et partenaires, nous allons aussi continuer de discuter à haut niveau avec la Chine pour garantir une concurrence responsable", a déclaré la Maison blanche dans un communiqué publié après la réunion.

Le conseiller à la sécurité nationale a soulevé différentes problématiques dont le respect des droits de l'homme, les agissements de Pékin en mer de Chine méridionale et les positions chinoises à l'égard de Taiwan et de Hong Kong, a indiqué la présidence américaine.

Cette rencontre fait suite à l'entretien téléphonique du mois dernier entre Joe Biden et son homologue chinois Xi Jinping, déclarant dans un communiqué que Washington continuait de "chercher à gérer de manière responsable la concurrence entre les Etats-Unis et la République populaire de Chine".

L'échange téléphonique du 9 septembre a mis fin à près de sept mois sans communications directes entre Joe Biden et Xi Jinping, qui ont souligné la nécessité de garantir que la concurrence entre les deux pays ne se transformerait pas en conflit.

Dans un communiqué succinct publié en amont de la réunion, plus tôt dans la journée, le ministère chinois des Affaires étrangères avait indiqué que Yang Jiechi et Jake Sullivan allaient "échanger leurs opinions sur les relations sino-américaines et des questions importantes".

Taiwan a salué mercredi le soutien "sans faille" apporté à l'île par Washington, après que Joe Biden a dit être convenu avec Xi Jinping que Pékin respecterait l'accord de Taiwan, sur fond de tensions militaires sans précédent.

La Maison blanche a fait savoir que Jake Sullivan se rendrait aussi à Bruxelles, pour s'entretenir avec des représentants de l'Otan et de l'Union européenne, et à Paris. Il devrait informer les représentants européens de la teneur de ses discussions avec Yang Jiechi.

(Reportage John Revill et Michael Shields à Zurich, Ryan Woo et Tom Daly à Pékin, Steve Holland, David Brunnstrom et Michael Martina à Washington; version française Jean Terzian)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !