Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Renault prévoit de rouvrir l'usine de Sandouville vendredi

Renault prévoit de rouvrir l'usine de Sandouville vendredi
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Renault prévoit de rouvrir vendredi son usine de Sandouville (Seine-Maritime), dont l'activité avait été suspendue quinze jours plus tôt en raison d'une décision de justice liée à l'épidémie de coronavirus, a dit à Reuters une source syndicale.

Cette décision a été annoncée mercredi matin aux syndicats de l'usine, qui produit le Renault Trafic et des dérivés du fourgon pour Fiat et Nissan, lors d'un CSE consacrée aux mesures sanitaires prévues sur place.

L'usine, qui employait l'an dernier environ 1.900 personnes, avait été la deuxième usine française de Renault à reprendre une activité partielle fin avril.

La décision de justice avait provoqué un tollé chez certains syndicats et responsables politiques car elle était survenue quelques jours seulement avant le début du déconfinement national.

Le tribunal du Havre, saisi par la CGT, n'avait pas remis en cause le protocole sanitaire choisi par le groupe mais il avait critiqué la procédure suivie pour la présentation des mesures aux syndicats.

Renault et la CGT Sandouville n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour faire un commentaire.

Un peu plus tôt dans la journée, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie, s'était félicitée de la réouverture de l'usine.

"C'est une très bonne nouvelle que ce site puisse rouvrir. Il faut aller de l'avant, les entreprises doivent pouvoir reprendre", a-t-elle déclaré sur la chaîne LCI.

(Gilles Guillaume, édité par Gwénaëlle Barzic)


click here for restriction
©2020 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !