»
»
»
Consultation

Recul des mises en chantier à fin avril

Recul des mises en chantier à fin avril
Crédit photo © Reuters

PARIS (Reuters) - Les mises en chantier de logements se sont repliées de 7,8% de février à avril par rapport aux trois mois précédents, marqués par une hausse de 1,7%, selon les données corrigées des jours ouvrables et des variations saisonnières publiées lundi par le ministère de la Cohésion des territoires.

Ce recul s'est fait sentir à fois dans la construction de logements individuels (-2,7 %) et dans celle de logements collectifs, où les mises en chantier ont reculé de 11,4%.

Au cours de la même période, les permis de construire ont connu une augmentation de 1,6 % par rapport aux trois mois précédents, après une contraction de 4,6%. Cette amélioration a été portée par les logements collectifs, qui ont rebondi de 8,8%, tandis que les logements individuels ont accusé un repli de 8,1%.

Sur un an, à fin avril, en données brutes, 422.900 logements avaient été commencés, soit une progression de 7,1% par rapport au cumul des douze mois précédents, mais en retrait par rapport à fin mars quand 425.800 logements avaient été commencés. Au total, 495.100 logements (+3,2% sur un an) ont été autorisés à la construction, en hausse par rapport à fin mars (493.800).

Le taux d'annulation des permis de construire est largement supérieur à sa moyenne de long terme pour les logements collectifs (26,1% contre une moyenne de 19,9%), tandis que pour l'individuel, ce taux reste inférieur à la tendance de long terme (11,4% contre 12,3%).

En avril, le délai moyen d'ouverture de chantier est relativement stable et proche de sa moyenne de long terme, à 5,1 mois pour l'individuel, 11,2 mois dans le collectif.

(Julie Carriat, édité par Yves Clarisse)


click here for restriction
©2018 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com