Prudent rebond en Europe en clôture, Wall Street également dans le vert

Prudent rebond en Europe en clôture, Wall Street également dans le vert
Crédit photo © Reuters

par Claude Chendjou

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes se sont ressaisies mardi en clôture, et Wall Street évoluait également dans le vert à la mi-séance, grâce aux valeurs minières et aux résultats d'entreprises comme UBS qui ont soutenu la tendance après une lourde chute la veille liée aux inquiétudes sur la pandémie de COVID-19.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 0,81% à 6 346,85 points. Le Footsie britannique a gagné 0,54% et le Dax allemand 0,55%.

L'indice EuroStoxx 50 a pris 0,71%, le FTSEurofirst 300 0,46% et le Stoxx 600 0,52%.

Les investisseurs ont choisi pour le moment de se concentrer sur le début de la saison des résultats des entreprises, mettant de côté provisoirement les inquiétudes liées à la propagation du variant Delta.

Les analystes s'attendent à ce que les bénéfices des entreprises du Stoxx 600 bondissent de 108,6% au deuxième trimestre par rapport à l'an dernier, selon les données Refinitiv IBES.

VALEURS

En Europe, seules quatre indices sectoriels ont terminé dans le rouge. L'indice des valeurs minières a gagné 1,52%, avec des groupes comme BHP Group et Anglo American, qui ont pris respectivement à Londres 1,9% et 0,7%.

A Paris, Alstom a pris 2,5% après avoir fait état d'un chiffre d’affaires et d'un niveau de prises de commandes en hausse au premier trimestre.

La banque suisse UBS s'est adjugée 5,3%, deuxième plus forte hausse du Stoxx 600, à la faveur d'un bénéfice net trimestriel supérieur aux attentes.. Elle a entraîné dans son sillage son rival Credit Suisse, qui a fini sur un gain de 2,64%.

A l'inverse, à la Bourse de Stockholm, Volvo a cédé 2,5% et Electrolux 6,4% après des résultats inférieurs aux attentes.

A WALL STREET

Au moment de la clôture en Europe, le Dow Jones progressait de 2,06%, le Standard & Poor's 500 de 1,46% et le Nasdaq soutenu par de solides résultats d'entreprises comme IBM, qui gagnait 3,5%.

Neuf des onze indices du S&P-500 étaient dans le vert à la mi-séance, avec l'indice des banques en tête, qui avançait de 2,72%. Parmi les sociétés du S&P-500 ayant déjà publié leurs résultats, 90% ont dépassé le consensus, selon les données de Refinitiv.

CHANGES

Aux changes, le billet vert, valeur refuge, poursuit cependant sa hausse, gagnant 0,19% face à un panier de devises et 0,18% face à l'euro, tombé à 1,1775 dollar.

La livre, qui s'échange à 1,3616, a touché pour sa part un plus bas de cinq mois face au dollar, pénalisée par les inquiétudes liées à la hausse des contaminations en Angleterre.

TAUX

Sur les marchés obligataires, les rendements sont repartis à la hausse. Le dix ans américain avance de trois point de base à 1,2185%, après avoir chuté la veille de dix points de base.

Le Bund allemand à dix ans, référence sur le marché européen, est quasiment stable à -0,411%.

PÉTROLE

Les cours du pétrole, qui ont lourdement chuté la veille sous la barre des 70 dollars en raison des craintes d'une offre excédentaire sur le marché, remontent. Le baril de Brent prend 1,11% et le brut léger américain 1,04%.

(Reportage Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)


click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !