Première réunion du nouveau conseil UE/USA sur les technologies le 29 septembre

Première réunion du nouveau conseil UE/USA sur les technologies le 29 septembre
Première réunion du nouveau conseil UE/USA sur les technologies le 29 septembre
Crédit photo © Reuters

par Andrea Shalal

WASHINGTON (Reuters) - Des représentants des Etats-Unis et de l'Union européenne se réuniront le 29 septembre à Pittsburgh, en Pennsylvanie, dans le cadre du premier conseil chargé de coordonner les politiques des deux blocs dans le domaine des technologies et du commerce, a annoncé jeudi une responsable de la Maison blanche.

Le Conseil américano-européen du commerce et des technologies (EU-US Trade and Technology Council, TTC), dont la création a été annoncée lors du sommet USA-UE en juin, vise à élargir et à approfondir les liens commerciaux et d'investissement, tout en travaillant sur une actualisation des règles d'engagement pour l'économie du XXIe siècle, a souligné Emily Horne, porte-parole du Conseil de sécurité nationale.

"En nous appuyant sur nos valeurs démocratiques et nos relations économiques communes – les plus importantes au monde – nous sommes impatients de travailler ensemble pour nous assurer que les politiques commerciales et technologiques profitent à nos peuples", a-t-elle ajouté.

Les Etats-Unis et l'UE ont signé en juin une trêve après 17 ans de conflit sur les aides publiques accordées à Boeing et Airbus, les deux blocs estimant que la Chine représente une menace plus importante pour le secteur de l'aéronautique.

Malgré cette trêve, les relations commerciales entre les Etats-Unis et l'UE restent fragiles, notamment sur le dossier de l'acier et de l'aluminium où un désaccord persiste sur des droits punitifs.

Le 29 septembre, le secrétaire d'État américain Antony Blinken, la secrétaire américaine au Commerce Gina Raimondo et la représentante américaine au Commerce Katherine Tai recevront à Pittsburgh Margrethe Vestager et Valdis Dombrovskis, tous deux vice-présidents de la Commission européenne.

La ville, jadis bassin de l'industrie sidérurgique américaine, est devenue l'un des principaux pôles de la technologie et des secteurs de pointe à la faveur d'importants investissements dans la main d'oeuvre et de partenariats avec des groupes européens.

Les dix groupes de travail du nouveau conseil se pencheront sur des sujets allant des normes technologiques à la sécurité de la chaîne d'approvisionnement, en passant par le climat et les technologies vertes ou encore la gestion des données et la compétitivité, ainsi que les droits de l'homme et le contrôle des exportations, a énuméré Emily Horne.

(Reportage Andrea Shalal; version française Claude Chendjou, édité par Sophie Louet)

click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !