Première apparition publique du pape depuis son opération

Première apparition publique du pape depuis son opération
Crédit photo © Reuters

par Philip Pullella et Giulia Segreti

ROME (Reuters) -Le pape François, apparemment en bonne santé, est apparu en public dimanche pour la première fois depuis son opération du côlon il y a une semaine et a plaidé pour la gratuité des soins de santé universels.

Le pape de 84 ans s'est tenu debout pendant environ 10 minutes sur le balcon de sa suite au 10ème étage de l'hôpital Gemelli, à Rome, pour diriger sa prière hebdomadaire devant des centaines de personnes, lisant un texte préparé mais y ajoutant également de nombreuses remarques.

Le souverain pontife, qui s'est fait retirer une partie d'un poumon lorsqu'il était jeune dans son Argentine natale, est apparu parfois légèrement essoufflé.

"Au cours de ces jours où j'ai été hospitalisé, j'ai vu une fois de plus à quel point il est important d'avoir un bon système de santé accessible à tous, comme il existe en Italie et dans d'autres pays", a-t-il déclaré.

"Un service de santé gratuit et garantissant un bon service accessible à tous (...) (est) bien précieux (qui) ne doit pas être perdu. Il doit être maintenu et chacun doit s'y engager. Parce que tout le monde en a besoin."

Des centaines de personnes rassemblées devant l'hôpital ont crié "Viva il Papa!" ("vive le pape") tandis que des médecins et des patients se tenaient sur d'autres balcons pour assister à la scène.

Plusieurs enfants hospitalisés sont par ailleurs apparus avec le pape au balcon.

C'est la première fois depuis son élection en tant que pape en 2013 que François n'a pas lu la prière et le message du dimanche depuis une fenêtre donnant sur la place Saint-Pierre, sauf lors de ses déplacements.

Le pape a critiqué les directeurs d'hôpitaux gérés par l'Église dont la première pensée, a-t-il dit, est de fermer en cas de difficultés économiques.

"Votre vocation en tant qu'Église n'est pas d'avoir de l'argent mais d'être de service, et le service est toujours gratuit", a-t-il déclaré.

François a aussi appelé à la fin de "la spirale de violence" en Haïti, où le président Jovenel Moise a été assassiné mercredi

Le Vatican n'a pas publié de bulletin médical quotidien dimanche. Samedi, il a déclaré que le pape poursuivait une récupération normale, reprenant progressivement le travail, marchant et mangeant avec de l'aide, et que ses analyses de sang étaient satisfaisantes.

Les médecins ont initialement prévu que le pape resterait sept jours à l'hôpital.

(Reportage Philip Pullella et Giulia Segreti, version française Benjamin Mallet)


click here for restriction
©2021 Reuters
Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !