Accueil
»
Actualités
»
Reuters
»
Consultation

Powell rouvre la chasse aux records à Wall Street

Powell rouvre la chasse aux records à Wall Street
Crédit photo © Reuters

par Patrick Vignal

PARIS (Reuters) - Les indices de Wall Street devraient repartir jeudi à l'assaut de leurs récents sommets après les signaux lancés par la Réserve fédérale, qui a assuré que la fin de sa politique extrêmement accommodante n'était pas pour demain.

Les contrats à terme signalent une ouverture en hausse de 0,3% à 0,6% des indices de référence de la Bourse de New York, qui ont marqué une pause mercredi avec une clôture en ordre dispersé.

La tendance est plus hésitante à mi-séance en Europe, notamment à Paris, où le CAC 40 est pénalisé par un plongeon d'Unibail-Rodamco-Westfield après l'annonce de la suspension de son dividende pendant trois ans.

Le CAC cède 0,01% à 5.670,3 points vers 11h20 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,54% et à Londres, le FTSE gagne 0,18%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,32%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,42% et le Stoxx 600 de 0,35%.

Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a assuré une nouvelle fois mercredi que la banque centrale américaine maintiendrait une politique monétaire accommodante pour soutenir l'économie et l'emploi. Il a également tempéré les craintes d'une poussée inflationniste.

Des avancées dans les vaccinations contre le coronavirus, des résultats trimestriels des entreprises bien accueillis et la promesse d'un soutien budgétaire massif aux Etats-Unis complètent un tableau d'ensemble globablement favorable aux actions, en attendant la publication, à 13h30 GMT, des chiffres hebdomadaires des inscriptions au chômage aux Etats-Unis. LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

Uber Technologies est attendu en baisse, une perte trimestrielle moins importante que prévu grâce à un léger rebond de ses activités de VTC et de livraisons n'ayant pas convaincu les investisseurs.

Les titres cotés aux Etats-Unis de Sundial Growers, Tilray et Aphria prennent en revanche de 14% à 38% en avant-Bourse avec la poursuite de la ruée à l'achat sur le secteur du cannabis de la part d'investisseurs particuliers qui s'organisent sur des forums en ligne.

Walt Disney publiera ses résultats après la clôture.

VALEURS EN EUROPE

A Paris, Crédit Agricole prend 3,67%, la plus forte hausse du CAC, après ses résultats. En dépit d'un bénéfice trimestriel en forte baisse, la deuxième banque cotée française entend distribuer cette année un dividende représentant un rendement de près de 8% en s'appuyant sur une solvabilité solide.

Juste derrière, Danone gagne 2,89% après avoir déclaré qu'il réévaluait en permanence sa gouvernance, critiquée quelques heures plus tôt par un fonds d'investissement.

A la baisse, Unibail-Rodamco-Westfield chute de 11,42%, de loin le plus net repli du CAC, après l'annonce par le groupe d'immobilier commercial de la suspension de son dividende pendant trois ans dans le cadre d'une politique de désendettement après des résultats annuels en baisse.

TAUX/CHANGES

Sur le marché obligataire américain, le rendement des Treasuries à 10 ans est reparti à la baisse après avoir touché la veille un creux d'une semaine à 1,122% en réaction à la publication des chiffres mensuels des prix à la consommation montrant une inflation conforme aux attentes en janvier. Il cède 1,5 point de base à 1,138% en attendant les chiffres du chômage.

En Europe, le dix ans allemand recule de près de trois points de base à -0,464%.

Sur le marché des devises, le dollar est stable face aux autres grandes devises et l'euro gagne un peu de terrain à 1,2127 dollar.

PÉTROLE

Les cours du pétrole sont en baisse, effaçant une petite partie des gains engrangés récemment grâce aux espoirs sur la reprise de la demande.

Après neuf séances consécutives de hausse, le Brent perd 0,62% à 61,09 dollars le baril après avoir atteint mercredi son plus haut niveau depuis janvier 2020, à 61,69 dollars. Le brut américain (West Texas Intermediate, WTI) abandonne 0,58% à 58,34 dollars après un pic de 13 mois la veille à 58,91.

(édité par)


click here for restriction
©2021 Reuters

Reuters

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !